Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 09.01.2022 - marie-meunier - 2 min  - vu 1289 fois

REMOULINS Solidarité autour d'une famille après l'incendie de sa maison

Virginie, une habitante de Saint-Bonnet-du-Gard, est venue déposer quelques vêtements de femme, en compagnie de sa fille qui a aussi fait don d'un nounours. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Les habitants de Remoulins et des alentours ont donné des habits de 10h à midi à la salle des associations. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce samedi 8 janvier, vers 16h, un incendie s'est déclaré dans le salon d'une maison mitoyenne, rue Vincent-Scotto, dans le quartier de l'Arnède, à Remoulins. Grâce à l'intervention rapide des sapeurs-pompiers, le feu a pu être contenu. 

"J'habite à 50 mètres. J'ai entendu la voisine crier et de la fumée sortir. Les sapeurs-pompiers étaient déjà sur place, ils sont arrivés en cinq minutes, on peut saluer leur travail", témoigne Gwenn Tastayre, aussi référente des comités de quartiers de Remoulins. Et d'ajouter : "Beaucoup de gens sont descendus dans la rue, non pas par voyeurisme, mais parce qu'ils étaient sous le choc."

Mais le choc a été bien plus grand pour la famille victime du sinistre. Au moment de l'incendie, il y avait un couple, avec leur fille et leur petite-fille. "Le salon a été presque totalement détruit et les flammes sont montées jusqu'à la mezzanine", indique le maire, Nicolas Cartailler, qui a rapidement été averti par Gwenn Tastayre et par le major Courtois. Aux secousses psychologiques, s'ajoutent aussi les dégâts matériels. C'est pourquoi le maire et ses équipes ont très vite décidé d'organiser une collecte de vêtements ce dimanche de 10h à midi, à la maison des associations: "Au vu de leur grande détresse, on n'a pas hésité une seconde."

L'appel à la solidarité a été relayé presque 300 fois sur les réseaux sociaux. Et les dons ont afflué d'habitants de Remoulins et des communes alentours. "Pour aider une famille dans le besoin, il ne faut pas se poser de questions. Cela peut arriver à n'importe qui. Hier, j'ai préparé les affaires que j'ai pu rassembler. Si le peu d'habits que j'ai apporté suffisent à aider...", livre Marie-Lou, venue de Saint-Hilaire-d'Ozilhan. Quelques minutes plus tard, Virginie est aussi arrivée de Saint-Bonnet-du-Gard avec un sac plein de vêtements pour femme quasi neufs : "Je me suis rendue compte qu'ils étaient un peu petits quand je les ai achetés. Alors plutôt que de les mettre à la benne à recyclage, je préfère que ça serve à cette famille." Sa fille a même offert un de ses nounours pour la petite-fille.

Durant la matinée, une cinquantaine de personnes se sont rendues à la maison de l'association et ont déposé des dizaines et des dizaines d'habits pour cette famille sinistrée.

Marie Meunier

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio