Actualités
Publié il y a 29 jours - Mise à jour le 10.11.2022 - yannick-pons - 2 min  - vu 685 fois

ROUTE DU RHUM Kito de Pavant fait un départ canon et pointe à la 7e place

© Thierry Martinez. Kito de Pavant prend un départ canon à la 12e Route du Rhum - ©Th.Martinez

Kito, roi du Grau sur son Class40 (Photo Robin

Le départ de la 12e édition de la Route du Rhum a finalement été donné ce mercredi dans des conditions idylliques. Kito de Pavant a réussi son affaire en évitant la première embuche de cette course au large et en se plaçant dans le top 10.

Les 55 loups de mer de la catégorie Class40 ne céderont pas un pouce de mer à Kito, roi du Grau, qui a pris un départ canon. Patient, Kito est entré dans le top 10 de la flotte et se positionne plutôt au Nord après Ouessant. Patient puisque pas moins de 17 skippers qui ont passé la ligne de départ trop tôt ont écopé de quatre heures de pénalité (à effectuer dans les 48 heures après le départ), qui pourraient d'ores et déjà détruire les ambitions de certains alors que la dernière Route du Rhum s'est jouée à 7 minutes...

Huit skippers pénalisés

En Class40, huit skippers ont été pénalisés dont Yoann Richomme, Alberto Bona et Axel Tréhin. Kito laisse donc derrière lui quelques ténors et a dépassé Ouessant en 6e position. Désormais c'est plein Sud vers les Açores avec son bateau de 12 mètres, HBF-Reforest'Action. Alors qu'il a pris une option Nord par rapport à la flotte, il s'est installé à la 7e place, dans le sillage du premier, à l'heure ou nous écrivons ces lignes. Il l'avait exprimé dans nos colonnes avant le départ, « dès qu’on aura passé Ouessant, il y aura un peu plus de places pour faire des choix stratégiques sur le moyen terme ». C'est maintenant qu'un choix stratégique devra être pris en direction des Açores.

Yannick Pons

Le mot de Kito juste après le départ :

Sans répit

Bonjour à tou(te)s,
Départ tonique pour cette Route du Rhum cuvée 2022.
Les 138 bateaux vous ont offerts je pense un joli départ, quelques Class40 ont volé la ligne et devront donc s’arrêter en guise de pénalité. Je pense que je n’étais pas loin d’allonger la liste mais….

Le bord jusqu’au cap Fréhel s’est déroulé face au vent, au clapot et au courant. Il a fallu 4 heures pour faire ce petit parcours et arriver là-bas, le vent a complètement changé nous obligeant à envoyer le grand gennak, ce qui n’était pas prévu dans le programme… et qui a nécessité une bonne débauche d’énergie pour le mettre puis pour le rentrer.

La nuit sous la lune est magnifique. On profite encore du courant favorable jusqu’à l’île de Batz. Ensuite, ce sera plus laborieux pour aller jusqu’à Ouessant. La mer est bien dans l’axe et ça cogne dur.
Les nez ronds sont comme prévu devant.

Chaque jour, deux morceaux de ma playlist en fonction de l’humeur :
1. Broken Back / Va Bene
2. L’impératrice / La Lune

Kito

Yannick Pons

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais