Actualités
Publié il y a 6 ans - Mise à jour le 14.02.2016 - abdel-samari - 1 min  - vu 181 fois

TRAIT POUR TRAIT Assemblée Nationale : Toujours une bonne raison d'être absent

L’article 1 de la révision constitutionnelle, qui vise à l’inscription de l’Etat d’urgence dans la constitution, a été voté cette semaine par une Assemblée Nationale clairsemée. Ainsi, 441 députés étaient absents pour débattre de cette question éminemment importante, et la constitutionnalisation de l’Etat d’urgence a été votée par 103 voix pour, 26 voix contre et 7 abstentions. Un très fort absentéisme donc, auquel le Gard n’échappe pas, puisque sur les six députés que compte le département, un seul a pris part au vote hier soir à l’Assemblée Nationale.

Tous les députés avaient certainement de bonne raison d'être absent mais l'on peut souligner, une fois n'est pas coutume, la présence de la députée du Gard, Françoise Dumas dans l'hémicycle avant, pendant et après le vote.

Que l'on soit favorable ou opposé à ce projet, l'idée est d'en débattre. Et malheureusement pour nos politiques, ils ont de plus en plus l'habitude de débattre tout seul face aux journalistes sur les plateaux de TV et radio que dans l'endroit prévu à cet effet à savoir l'Assemblée Nationale. A part le mercredi, jour où les débats sont télévisés, les autres jours de la semaine, la garantie de présence de tous les députés n'est pas automatique.

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais