Actualités
Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 06.04.2022 - yannick-pons - 2 min  - vu 637 fois

VAUVERT Iris et Platon, ces labradors qui font la fierté du collège La Vallée Verte

Vauvert College de la vallee verte projet erasmus (Photo Yannick Pons) - Yannick Pons

Matthis, Célia, Justine et Nahel ont fait une conférence de presse (Photo Yannick Pons) • Yannick Pons

Ce mardi 5 avril, les élèves de La Vallée Verte de Vauvert ont organisé une conférence de presse comme des pros, accompagnés par Dominique Peyre de Radio Système Vauvert. Le thème de leur projet est l’impact du climat sur les pratiques agricoles. Ainsi ont-ils décidé d'effectuer des échanges avec des écoles d’autres pays d’Europe afin d’observer leur façon de s’adapter au changement climatique.

Les élèves de La Vallée Verte ont obtenu une aide financière qui permettra aux élèves mais aussi aux enseignants et au personnel du collège, de visiter des écoles d’autres pays. « Le projet est très innovant dans le sens ou même le personnel va se déplacer », lance Léonie Ritter, chef de projet mobilité Européenne Erasmus à Nîmes.

Ce projet va s’étaler sur cinq ans, entre 2022 et 2027. « Il s’articule autour de quatre axes », explique Isabelle Fougairolles, qui accompagne les enfants avec Laurence Pecheral. Le premier sera de nourrir et développer la citoyenneté européenne chez les enfants. Empathie et tolérance envers les autres. « Le but c’est de faire découvrir notre culture et découvrir d’autres cultures », indique Alice, collégienne.

De fait, ils auront la chance de partir sous forme d’échanges dès le mois de mars 2023, certains au Portugal à Cintra, d’autres en Allemagne ou en Andalousie. Ils seront hébergés dans des familles et pourront visiter et échanger, sans que leurs parents n’aient à débourser un seul centime, grâce aux fonds levés par le programme Erasmus+. « Nous allons découvrir de nouveaux pays et notamment le mode de vie des Portugais «, lance Lisa, une autre collégienne.

Le deuxième axe consiste à ajouter une notion écologique à la chose citoyenne en observant comment font les autres pays. Ensuite, ils devront développer leurs compétences numériques. Ils ont déjà commencé en créant une vidéo qui présente leur collège. Enfin, ils devront découvrir et échanger des bonnes pratiques des personnels des collèges européens. Une pratique qui vient d’Allemagne est déjà en cours avec la présence de deux labradors au sein du collège, une première en France.

Iris, le labrador qui suit les cours de SVT avec les élèves (Photo Yannick Pons) • Yannick Pons

Iris, collier rouge, suit les cours de Science de la vie et de la terre d’Isabelle Fougairolles avec les collégiens. Platon est à l’accueil et aux inter-cours, avec Elsa Dutheil-Lannoy (CPE). Crises d’angoisse, confrontations entre élèves, situations de handicap, les deux labradors sont sur tous les fronts. Un véritable atout et gage d’apaisement dans le collège pour la principale Sandrine Feret-Barnoin.

Les élèves sont susceptibles de remettre à leur professeur, un petit rapport d'étonnement de retour de ce voyage citoyen.
Yannick Pons
Yannick Pons

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais