Culture
Publié il y a 5 mois - Mise à jour le 18.06.2022 - corentin-migoule - 2 min  - vu 258 fois

ALÈS Les arts du cirque s'invitent en ville

Léviter et éviter le vertige. (Photo Corentin Migoule)

La compagnie l'Immédiat capte l'attention des clients de la place de l'Abbaye. (Photo Corentin Migoule)

En souffrance depuis deux ans, la culture retrouve des couleurs. Depuis hier et jusqu'à demain, le rendez-vous annuel de la Verrerie de Rochebelle prend ses quartiers d’été. Une douzaine de compagnies se succèdent pendant trois jours. À l'ombre appréciable des platanes de la place de l'Abbaye, les circassiens de la Cie L'immédiat ont ouvert le bal ce vendredi et remis ça ce samedi.

En ce samedi matin, alors que le mercure s'affole déjà bien qu'il ne soit que 10 heures, il faut être courageux - ou contraint - pour mettre le nez dehors. Leur passion - qui est aussi leur métier - étant en partie confinée depuis deux ans en raison de la pandémie, les circassiens de la compagnie L'immédiat n'ont pas rechigné à se produire malgré la canicule. Alors que la place de l'Abbaye et ses bars/restaurants reste tout de même appréciable grâce à l'ombre des platanes, ils ont livré trois prestations poétiques peu avant la pause méridienne.

Grégoire Gisselmann et sa mante religieuse ne font qu'un. (Photo Corentin Migoule)

Comme la veille lorsqu'il a officiellement ouvert le sixième festival InCIRCus offert aux Alésiens par la Verrerie de Rochebelle, le talentueux Camille Boitel a planté le décor en faisant des merveilles avec sa clarinette basse. Après quoi, les quatre acrobates de la compagnie ont esquissé La lévitation réelle, enchaînant les portés vertigineux. À Rochebelle cette fois, au pied du Pôle national du cirque, dans le parc du musée Pierre-André Benoit (PAB), sur les coups de 16 heures, Grégoire Gisselmann a fait parler sa dextérité et sa grâce à l'occasion d'un spectacle sur la vie, l’amitié aussi, la persévérance surtout, invitant le spectateur à réfléchir sur la disparition brutale des insectes en distillant des messages d'alerte relatifs au réchauffement climatique.

Corentin Migoule

Le sixième festival InCIRCus se poursuit ce soir et demain. Le programme complet des animations, toutes gratuites, est à retrouver ici

Corentin Migoule

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais