Economie
Publié il y a 8 ans - Mise à jour le 16.10.2014 - tony-duret - 1 min  - vu 53 fois

NÎMES La CCI au chevet des entreprises sinistrées

(Photo J.-M.C.)

Suite aux intempéries, la CCI a mobilisé ses équipes pour aider au mieux les entreprises impactées. Dès vendredi, une cellule de crise était mise en place pour les inondations puis, le dimanche, un premier état des lieux était réalisé par les responsables d'agence.

16 personnes ont été mobilisées sur 8 secteurs d’intervention :

- Uzès, St Quentin la poterie, Arpaillargues, Pont des Charettes : plus de 20 entreprises dont Haribo et Carrefour

- Saint Siffret, Flaux, les Oules, Valabrix, St Victor, Collias, Argilliers, Sanilhac : plus de 10 entreprises dont Lafarge et carrières Fulchiron et trois entreprises de location de canoé.

- Le Vigan, Vallerauge, Saint andré de Majencoules : plusieurs restaurants et Gîtes

- La Calmette, Dions, La Rouvière, Fons : 20 entreprises

- Caveirac, Vaunage

- Saint Mamert, Parignargues, Fons, Saint Anastasie

- Saint André de Roquepertuis, Laudun, Goudargues, Cornillon, Monclus, Bagnols, Chusclan : 8 campings et un location canoé et une auberge

- Nîmes Camplanier : 5 entreprises dont la pharmacie les Garrigues

Les visites sont toujours en cours. L’objectif est d’identifier et chiffrer les dégâts occasionnés ainsi que de faire remonter les données aux pouvoirs publics. C’est une base indispensable au montage des dossiers ultérieurs. Un courrier a déjà été envoyé au Conseil Général, au Conseil Régional, au Préfet, à l’URSSAF, au RSI et Impôts.

D'après les premières évaluations, le préjudice serait de l’ordre de 3 millions d’euros.

Sur ce lien, tous les conseils de la CCI aux entreprises touchées.

Tony Duret

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais