Publié il y a 1 an - Mise à jour le 11.03.2023 - Corentin Migoule - 3 min  - vu 11538 fois

NOUVEAUTÉ Près d'Alès, l'ouverture de "La hache cévenole" est imminente

hache cévenole

Ne vous fiez pas aux apparences ! L'accueil est très accueillant chez Benjamin et Laura.

- Corentin Migoule

Au complexe de la Croix de Beauzon, à Saint-Christol-lez-Alès, les époux Carter s'apprêtent à donner vie à La hache cévenole, un nouveau bar à haches faisant la part belle aux produits locaux. 

Leur look ne laisse pas de place au doute : Laura et Benjamin Carter forment un couple radieux et cohérent que l'on prendrait bien volontiers pour un duo de bucherons de l'extrême. Elle, assistante maternelle, lui, responsable technique dans une entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables, s'associent professionnellement pour donner vie à La hache cévenole, qui n'est autre que le premier bar à haches du bassin alésien.

"J'ai eu l'idée il y a un an, quand j'ai eu le Covid. J'avais vu une vidéo d'un lancer de hache. J'ai trouvé ça rigolo. En allant chez le docteur, j'ai eu le déclic !", rejoue Benjamin, roussonnais imposant de 46 ans. Après avoir exposé le projet à son épouse qui valide sans hésitation, le gaillard fonce à corps perdu et se met en quête d'un local. Suite à des recherches infructueuses sur la rocade alésienne, il fait une trouvaille en identifiant un hangar de 240 m² à louer dans la zone très passante de la Croix de Beauzon, à Saint-Christol-lez-Alès.

hache cévenole
Ne vous fiez pas aux apparences ! L'accueil est très accueillant chez Benjamin et Laura. • Corentin Migoule

Pendant des mois, Benjamin, bricoleur, le retape de ses mains en couvrant les murs de planches et de dosses d'un bois fourni par la scierie Gazay basée aux Mages. Guidé par l'envie de donner au lieu un esprit de "chalet de trappeur canadien", le projet prend forme et, à quelques jours de l'ouverture, le rendu visuel s'avère bluffant. Emporté dans l'univers du couple, le visiteur qui franchira les portes de la Haches cévenole s'immergera dans un espace à nul autre pareil dans l'agglomération.

D'origine anglaise, Benjamin Carter rêvait de disposer de son propre pub british, en y associant ce que les Cévennes ont fait de mieux en matière de produits du terroir. "On est des épicuriens, on aime les bonnes choses", fait valoir Laura, qui rappelle que "ça faisait des années" que le couple voulait "monter quelque chose ensemble". Ainsi trouvons nous des bières Meduz, de la Triple A de Bagard et du vin de la cave de Saint-Maurice-de-Cazevieille, breuvages auxquels s'ajoutent quelques bières artisanales canadiennes. 

Hache cévenole
Des soirées à thème seront organisées à La hache cévenole, avec la venue de groupes de musique rock/blues/country. • Corentin Migoule

Avant de se laisser tenter par une partie de lancer de haches - puisqu'il s'agit du concept majeur -, de la charcuterie de la Farigoulette et du fromage de la ferme Garcia à Lussan pourront être dégustés à l'achat d'une planche unique. Une dizaine de minutes de formation aux consignes de sécurité précédera chaque session. Elle sera assurée par les époux Carter qui avouent s'entraîner "un peu tous les soirs". Et ça se voit, tant la démonstration le jour de notre venue s'est avérée imparable. Dans le mille dès le premier coup (notre vidéo) !

Après quoi, les joueurs seront répartis dans l'un des sept petits box situés au fond du pub, tandis qu'un huitième, le plus à droite, est dédié au lancer de mini-haches, pratique s'apparentant aux fléchettes. Pour le confort des usagers, et afin que chacun y trouve son compte, quatre modèles de hache sont proposés, du plus petit au plus grand. Des grilles de score sont à remplir par les joueurs qui auront tout le loisir de mesurer leur précision en multipliant les lancers pendant une heure, le tout après avoir déboursé 12 € chacun. 

croix de beauzon
Le complexe de la Croix de Beauzon vient d'accueillir La hache cévenole. • Corentin Migoule

Avec la prudence et la modestie qui conviennent à l'aube d'une nouvelle aventure, Benjamin et Laura Carter n'en demeurent pas moins optimistes et convaincus du bienfondé de leur démarche. "C'est l'investissement de toute une vie. Ça implique un changement de vie radical", reconnait la maman trentenaire. "C'est un projet à notre image. On y a mis tout ce que nous sommes", enchaîne son mari, particulièrement raccord. La hache cévenole ouvrira ses portes ce jeudi 16 mars à partir de 16 heures. De manière générale, l'établissement sera ouvert du mercredi au dimanche, du milieu d'après-midi jusqu'au bout de la nuit, même si "rien n'est figé, on s'adaptera à la demande". Ça promet !

La hache cévenole, 120 route de Montèze, à Saint-Christol-lez-Alès. Ouvert le mercredi de 14h à minuit, le jeudi et le vendredi de 15h à minuit, le samedi de 14h à minuit et le dimanche de 15h à 22h.  

Corentin Migoule

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio