Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 19.04.2024 - Anthony Maurin - 2 min  - vu 239 fois

OCCITANIE 4 924 chefs d’entreprise ont perdu leur emploi en 2023

 (Image par Free-Photos de Pixabay)

Selon l’Observatoire de l’emploi des entrepreneurs, on note une accélération de 38,7 % qui marque un retour des niveaux d’avant-crise.

 (Image par Free-Photos de Pixabay)

4 924 chefs d’entreprise ont perdu leur emploi en Occitanie en 2023, c’est 1 374 femmes et hommes de plus qu’en 2022, soit 38,7 % sur un an, selon l’Observatoire de l’emploi des entrepreneurs de l’association GSC et du groupe Altares.

Le nombre de pertes d’emploi dépasse les seuils d’avant-crise Covid et atteint son plus haut niveau depuis la crise financière de 2016.

La hausse des taux d’intérêt, la fin des aides Covid et la reprise des procédures d’assignation Urssaf accentuent les problèmes de trésorerie des chefs d’entreprise. Les entrepreneurs expérimentés, à la tête d’une entreprise depuis sept ans en moyenne, ont également été impactés en 2023. Enfin, les professionnels du secteur de la construction sont parmi les plus sinistrés en Occitanie.

Avec 597 personnes pour 34 % d’augmentation, le Gard est comme la majorité des départements de la région et connaît cette hausse augmentation du nombre d’entrepreneurs en situation de « chômage ».

 (Photo : CM)

Pour Anthony Streicher, président de l’association GSC, « Les chiffres de 2023 sont très alarmants, mais malheureusement peu surprenants. Hausse des taux d’intérêt, surendettement des entreprises, fin des aides Covid et du moratoire de l’Urssaf... de nombreux indicateurs laissaient craindre une accélération des liquidations judiciaires en France avec des pertes d’emploi importantes à la clé. En 2023, chaque jour, ce sont près de 13 chefs d’entreprise qui se sont retrouvés au chômage en Occitanie ! Depuis deux ans, je ne cesse d’alerter sur cette réalité et sur la nécessité d’informer les chefs d’entreprise sur les solutions perte d’emploi à leur disposition. L’inaction ne doit plus être une option. »

L'âge médian des entrepreneurs qui ont connu une perte d'emploi en Occitanie est de 46,9 ans. Dans les départements du Gard et du Gers, il atteint même 48,3 ans. La perte d’activité touche une population mature pour laquelle le rebond professionnel sera plus difficile.

Près de huit entrepreneurs sur dix ayant perdu leur emploi en 2023 dirigeaient une structure de moins de trois salariés. Ces chiffres confirment la plus grande vulnérabilité des entrepreneurs à la tête de petites structures.

Dans le secteur de l’hébergement, restauration et débit de boissons, 825 femmes et hommes se sont retrouvés au « chômage » en 2023 (+ 41,3 %). Les activités de restauration représentent plus de huit chefs d’entreprise sur dix impactés du secteur.

Le secteur agricole occitan présente une plus faible hausse des pertes d’emploi des entrepreneurs (+ 1,2 %). Dans le détail, seules les activités liées à l’élevage enregistrent un net recul (- 25, 9 %).

Anthony Maurin

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio