Faits Divers
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 01.02.2018 - boris-de-la-cruz - 1 min  - vu 1312 fois

ALES Incendie criminel : il annonce son passage à l'acte par SMS

Le commissariat de police d'Alès. Photo / Objectif Gard

Un homme de 39 ans a été écroué, ce jeudi après-midi, après avoir écopé de 9 mois de prison dont 3 mois ferme. Il a été jugé à Alès, en CRPC (comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité).

Ce dossier démarre la semaine dernière avec une femme. Une trentenaire qui vient déposer plainte au commissariat d'Alès. Elle dénonce des violences conjugales et des menaces par SMS de la part de son compagnon de qui elle est séparée depuis quelques semaines. Monsieur semble ne pas supporter cette situation. Il harcèle son ex et lui envoie plus de 2 000 SMS durant le dernier mois.

Dans l'un de ces messages, cet homme connu de la police, affirme qu'il va incendier sa voiture. Des menaces qui vont rapidement être mises à exécution, puisque la nuit suivante un feu détruit totalement le véhicule de la victime. Interpellé et placé en garde à vue mardi matin, l'homme reconnaît plus de 2 000 SMS envoyés en moins d'un mois, mais par contre il a réfuté, dans un premier temps, l'incendie de la voiture.

Pour accréditer ses propos, il fournit un alibi en béton : il était loin d'Alès avec une autre femme... Cette dernière est entendue, et surprise, elle certifie la véracité des propos. Mais durant la garde à vue de mis en cause, une indication précise va être fournie aux enquêteurs du commissariat d'Alès permettant de localiser avec certitude cet homme près du domicile de son ex-compagne, la nuit où sa voiture est partie en fumée. L'incendiaire a reconnu avoir menti. Il a été condamné pour le harcèlement et la dégradation par incendie. Il dort ce soir en prison.

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais