Publié il y a 1 an - Mise à jour le 14.02.2023  - 1 min  - vu 3464 fois

AU PALAIS Direction la prison pour un "guetteur" de Pissevin

Un guetteur du quartier de Pissevin interpellé et condamné

photo archive B.DLC

Ce jeune homme, âgé de 19 ans, a été condamné ce mardi matin en comparution immédiate, à une peine de trois ans de prison dont deux années de prison ferme.

Si on écoute sa version, son cri de "ara, ara", n'avait pas pour ambition d'avertir les vendeurs de drogue du quartier de Pissevin de la présence de la police. Non, il s'agissait plutôt d'avertir les habitants du secteur qui n'aiment pas la police ! Une fable qui n'a pas convaincu le tribunal correctionnel de Nîmes, présidé par Jean-Michel Pérez, puisque la juridiction pénale nîmoise a décidé de sanctionner ce jeune prévenu à trois ans de prison dont deux fermes avec mandat de dépôt à l'audience. 

Il a été arrêté par la police nationale après avoir caillassé un équipage dans le quartier sensible. Dans la nuit du 12 au 13 février vers minuit, à hauteur de la galerie Richard Wagner, il a jeté des poubelles pour ralentir l'avancée des forces de l'ordre. Il a même caillassé des policiers et il a été formellement reconnu et interpellé. Placé en garde à vue, il a ensuite menacé des policiers. Un jeune déjà connu de la justice puisqu'il avait une convocation en mai prochain devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour des faits similaires survenus il y a deux mois à peine toujours à Pissevin... Les deux dossiers ont été joints ce mardi et le jeune homme a été sanctionné pour l'ensemble de son oeuvre. "Les policiers sont devenus des cibles pour les guetteurs des trafics de stupéfiants", s'indigne Maître Jean-François Corral, avocat des policiers. 

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio