Faits Divers
Publié il y a 25 jours - Mise à jour le 13.11.2022 - boris-de-la-cruz - 2 min  - vu 7699 fois

AU PALAIS Rodéo sans limite sur la route : "Il traîne un vieux monsieur sur 50 mètres »

(Photo d'illustration : Anthony Maurin)

« C’est un miracle si personne n’est décédé dans cette folie routière. Le comportement adopté par cet homme après le vol de la voiture est un comportement meurtrier", accable le vice-procureur Jean-Luc Vasserot. Le représentant du parquet de Nîmes réclame une peine de 3 ans de prison à l'encontre de ce jeune adulte au casier judiciaire vierge.

Les faits survenus le 8 octobre 2021 débutent sur la commune d’Anduze. Dans la matinée, un véhicule Audi A3 est percuté par l’arrière. Une technique connue qui permet aux voleurs de faire sortir le conducteur de son véhicule pour lui subtiliser. Et ce jour-là, le conducteur est à peine sorti de l'habitacle que le passager de la voiture à l’arrière prend son volant et démarre en trombe. L'automobile volée est immédiatement recherchée et est repérée par un équipage de la brigade anticriminalité de Nîmes à hauteur de la route nationale 106, puis de l’ancienne route d’Alès à Nîmes. C’est à partir de ce moment que l’attitude du "conducteur-voleur" va prendre une dimension presque irréelle.

"Il traîne un vieux monsieur sur 50 mètres"

Les détails font froid dans le dos. Lorsqu’il aperçoit la police, le conducteur accélère pendant plusieurs minutes et zigzague au milieu de la circulation. Un motard est même obligé de chuter dans le fossé pour éviter le bolide. La course-poursuite dure près de dix minutes. « Il double sans aucune visibilité, dans les virages, il franchit plusieurs stops sans marquer un temps d’arrêt. Plusieurs automobilistes sont obligés de se mettre sur le côté », indiquent les policiers sur le procès-verbal. Coincé par un véhicule Citroën, le chauffard marque un temps d’arrêt avant de vouloir passer en force. « Il percute et pousse le véhicule Citroën noir conduit par une personne âgée. Le chauffard finit sa course sur une ambulance », complètent les policiers. Un conducteur fou qui essaie encore de percuter la Citroën de l’octogénaire. Ce dernier ne sera pas blessé. « C’est un miracle si personne n’est décédé dans cette folie, avec une scène de violences routières sans limite où il traîne un vieux monsieur sur 50 mètres », tonne le procureur Vasserot.

À l’audience, le prévenu, âgé d'une vingtaine d'années, se confond en excuses. À une question du tribunal qui veut connaître les raisons d’un tel rodéo sur la route, il répond : « J’avais une dette, j’étais obligé de voler une voiture pour la rembourser », affirme-t-il. « Il reconnaît les faits et reconnait sa folie. Il se propose aujourd’hui de rembourser les victimes et de travailler pour payer sa dette », plaide son conseil maître Wafae Ezzaïtab. Il a été condamné au-delà des réquisitions à 3 ans et 6 mois de prison et il reste en détention.

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais