Faits Divers
Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 01.04.2022 - boris-de-la-cruz - 1 min  - vu 8510 fois

GARD Violences et abus sexuels filmés en prison et diffusés sur Snapchat

Les détenus marseillais ont mis à l'amende les Nîmois dans une vidéo enregistrée à la prison de Tarascon.
prison illustration

Une plainte a été déposée cette semaine auprès du procureur de la République de Tarascon dans les Bouches-du-Rhône.

Il est demandé au magistrat d'ouvrir une enquête concernant les conditions de diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo humiliante qui aurait été tournée dans la prison de cette ville. On entend sur l'enregistrement visionné par notre rédaction, des voix d'hommes ordonnant à deux jeunes totalement dénudés de dire qu'ils sont des moins que rien car ils sont Nîmois. Les autres dans la cellule se présentent comme des Marseillais.

À plusieurs reprises ils exigent de mettre des fessées aux deux victimes nîmoises, avant d'infliger des gifles et des coups à un détenu qui se tient la tête, accroupi sur un lit. "Il s'agit de conditions humiliantes, en plus de filmer des hommes en état de fragilité absolue, ils ont diffusé cette vidéo sur le réseau Snapchat", s'indigne maître Carmelo Vialette qui confirme avoir déposé plainte pour un jeune Nîmois qui se prétend victime de ces agissements.

La plainte envoyée par le pénaliste nîmois vise "des atteintes sexuelles", "des violences" avec une ITT supérieure à huit jours, et à l'enregistrement et la diffusion sur un support Internet de cette vidéo.

B. DLC

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais