Faits Divers
Publié il y a 9 mois - Mise à jour le 18.02.2022 - boris-de-la-cruz - 1 min  - vu 1647 fois

L'IMAGE La médaille de la sécurité pour le patron d'une société de gardiennage

Une distinction liée à son implication lors du premier confinement.
Photo au restaurant Nutile, le 16 février. L'ex-préfet Didier Lauga (à gauche sur le cliché) remet la diplôme de la sécurité à Jamal avec sa distinction dans les mains. À ses côtés le procureur de Tarascon Laurent Gumbau, le médecin légiste Mounir Benslima et l'avocat général Pierre Couttenier.

Des magistrats, des policiers, des gendarmes, un ancien préfet, un chef de service au CHU de Nîmes. Il y avait du beau monde mercredi soir au restaurant de Jérôme Nutile.

Mais pour qui tout le "gratin" nîmois s'est-il déplacé ? Qui est donc cette mystérieuse personnalité qui a reçu la médaille de la Sécurité intérieure des mains de l'ancien préfet, Didier Lauga ?

Un gérant d'une société de sécurité. Ah bon me direz-vous mais qu'a-t-il fait d'exceptionnel ? C'est son implication durant le premier confinement qui est gratifié par l'ex-préfet. "À travers sa société, il a répondu favorablement aux nombreuses sollicitations du privé comme de l'administration en assurant la sécurité des nombreux bâtiments publics", apprend-on.

C'est donc entouré de ces nombreuses personnalités que Jamal Ben Moussa a reçu, tout sourire, cette médaille de la Sécurité.

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais