Publié il y a 13 jours - Mise à jour le 13.05.2024 - B.DLC - 1 min  - vu 1447 fois

NÎMES L'ex maire de Moulézan condamné ce lundi

Pierre Lucchini, ex maire de Moulézan condamné ce lundi 13 mai 2024. 

Il est condamné ce lundi en CRPC, en audience sur reconnaissance préalable de culpabilité. 

4 mois avec sursIs, et 400 euros d'amende... Celui qui fût le maire de Moulézan jusqu'il y a deux mois encore a reconnu sa culpabilité, puisqu'il était ce matin en CRPC, en audience sur reconnaissance préalable de culpabilité.

Pierre Lucchini, maire de Moulézan, était prévenu "d'usage de faux en écriture", "de faux et altération frauduleuse de la vérité dans un écrit", et "d'usurpation de l'identité d'un tiers et usage de données permettant de l'identifier en vue de troubler sa tranquilité et celle d'autrui ou de porter atteinte à son honneur et à sa considération". 

Dans les faits celui qui était le premier édile de la petite commune de Moulézan est reconnu coupable d'avoir fabriqué des faux témoignages dans le cadre de l'enquête publique sur la création d'un parc éolien dans sa commune. Un "petit arrangement" avec la vérité qui va lui être fatal politiquement et judiciairement avec cette condamnation pénale. Le maire depuis 14 ans jusqu'en mars dernier, a depuis demissionné de son mandat électif et de son poste de vice président de l'agglomération. 

À noter que Pierre Lucchini avait déjà été condamné dans un autre dossier par le tribunal correctionnel de Nîmes pour des violences sur un autre élu, des faits qui datent de juillet 2020. 

B.DLC

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio