Publié il y a 1 an - Mise à jour le 03.08.2022 - boris-de-la-cruz - 1 min  - vu 995 fois

NÎMES Sursis pour l'agresseur d'une policière au commissariat : le procureur fait appel

L'Hôtel de Police de Nîmes. (Photo d'illustration : Anthony Maurin)

Le parquet de Nîmes a décidé de faire appel d'une décision du tribunal pour enfants... Lundi 1 août, cette juridiction a décidé de condamner un jeune âgé de 17 ans à 12 mois de sursis probatoire. Il est reconnu coupable de violences sur une policière à l'intérieur du commissariat le 1 juillet dernier, mais avec cette sanction il échappait à la prison. Le parquet avait réclamé de la prison ferme et un mandat de dépôt contre cet adolescent.

Un jeune qui avait été interpellé début juillet après plusieurs vols avec violences de portable dans les rues de Nîmes. Emmené à l’hôtel de police pour la suite de la procédure il avait très violemment frappé la policière qui lui demandait de ne pas se servir de son portable. Il a infligé plusieurs coups à la tête de la policière qui est depuis plus d'un mois toujours en arrêt maladie et hospitalisée cette semaine suite aux blessures infligées ce jour-là.

Le mineur avait bénéficié de l'aide de son complice pour en découdre au commissariat. Le second protagoniste avait frappé d'autres policiers et avait écopé lui de 22 mois de prison et d’un maintien en détention devant le tribunal correctionnel de Nîmes... Le complice est un jeune majeur.

Une nouvelle audience aura donc lieu devant la cour d'appel dans quelques mois pour rejuger le mineur.

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio