Faits Divers
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 26.03.2018 - philippe-gavillet-de-peney - 1 min  - vu 698 fois

TRIBUNAL La mamie irascible devra passer chez le psy !

La salle d'audience du tribunal de Nîmes (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

À 85 ans on pensait qu'elle avait l'âge de raison. Mais le temps et les années ne font rien à l'affaire et Lucienne C. a encore la fougue d'une jeune louve. Une énergie pas toujours bien canalisée qu'elle emploie à persécuter ses anciens locataires, objets de sa vindicte récurrente. C'est d'ailleurs la raison qui l'a amenée à venir s'expliquer devant le tribunal correctionnel de Nîmes où elle était convoquée pour "harcèlement d'une personne suivie d'incapacité supérieure à 8 jours" et "dégradation ou détérioration d'un bien appartenant à autrui".

D'une instruction rapidement menée par le président Bandiéra il appert que la pétulante Lucienne volait des fleurs dans le jardin de ses locataires pour...les replanter dans le sien et qu'elle s'en est pris au véhicule du couple. Quant aux raisons de son ire, on n'en saura pas plus pour l'instant, le président Bandiera ayant ordonné séance tenante que la mamie fasse l'objet d'une expertise psychiatrique avant de l'entendre ultérieurement sur les faits qui lui sont reprochés. L'affaire a été renvoyée...

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com  

Philippe Gavillet de Peney

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais