Bagnols-Uzès
Publié il y a 3 mois - Mise à jour le 24.11.2023 - Thierry Allard - 2 min  - vu 327 fois

BAGNOLS/CÈZE Des élèves du lycée Sainte-Marie à la découverte du monde de l’industrie nucléaire

Orano, l'UIMM et le lycée Sainte-Marie renouvellent l'opération "Classe en entreprise", du 11 au 13 décembre

- Photo : Thierry Allard

Pour la troisième année, le lycée professionnel privé Sainte-Marie de Bagnols participe au dispositif « Classe en entreprise ». Le principe : proposer à des élèves des deux classes de Troisième prépa-métiers une immersion dans une entreprise industrielle, en l’occurrence Orano Melox, à Marcoule.

Concrètement, 13 jeunes vont participer à « deux jours et demie en immersion durant lesquelles vous allez avoir des cours, et voir des choses auxquelles vous ne vous attendez pas forcément », leur présente Régis Faure, directeur adjoint de la communication chez Orano Melox. « C’est une chance inouïe de visiter un site comme celui-ci, un privilège, avec des collaborateurs qui vont vous consacrer du temps », rajoute Ève Boudard, de l’Union des industries et métiers du nucléaire (UIMM) Occitanie.

Car c’est l’UIMM qui porte ce dispositif, avec le soutien de la Région, avec un but : contribuer à « l’attractivité de l’industrie auprès du public », souligne Ève Boudard, alors que l’industrie a du mal à recruter, notamment des jeunes. Donc l’idée est de donner à ces jeunes de 14, 15 ans une idée de ce qu’est l’industrie, en l’occurence nucléaire, et leur faire passer le message que « derrière il y a des cursus », note Ève Boudard.

Pour les sélectionner, les deux enseignantes des Troisième prépa-métiers leur ont demandé de motiver leur demande. À l’arrivée, parmi les 13, « certains veulent travailler dans ce milieu, et d’autres ne savent pas encore ce qu’ils veulent faire », relève Élise Clermont, professeure de Français d’une des deux classes.

Ce temps en entreprise va aussi servir à travailler l’expression orale des élèves. « Le dernier jour, on leur laisse deux heures de préparation pour présenter un exposé oral sur leur vision des métiers, du travail, ce qu’ils ont appris et si ça les a aidé dans leur choix d’orientation », développe l’enseignante, ce qui lui permet de tester « la qualité de leur oral en vue de celui du brevet. »

Et les élèves de Sainte-Marie auront l’occasion de le tester une deuxième fois, au printemps prochain, à l’occasion de l’Industrie Cup, à Toulouse, devant les autres classes de la Région ayant participé au dispositif et des membres de l’organisation. À eux de décider de la forme de leur restitution, et l’année dernière les élèves de Sainte-Marie ont choisi s’en faire une pièce de théâtre, avec succès puisqu’ils ont remporté le premier prix, et ce devant des lycéens, eux qui sont en Troisième. Autant dire que la barre est placée haut pour leurs successeurs.

Thierry Allard

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio