Bagnols-Uzès
Publié il y a 4 mois - Mise à jour le 07.10.2023 - Thierry Allard - 2 min  - vu 585 fois

BAGNOLS/CÈZE Les Amis d'Albert André attendent des nouvelles du musée

Elian Cellier, président des Amis d'Albert André (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

C’est un dossier qui dure, et sur lequel l’association des Amis d’Albert André, qui milite pour une plus grande reconnaissance du peintre laudunois et de la collection du musée qui porte son nom, à Bagnols, aimerait voir des avancées.

« A priori, il va y avoir un copil (comité de pilotage, ndlr) » sur le devenir du musée, croit savoir le président des Amis d’Albert André, Élian Cellier, mais aucune invitation officielle n’est partie. Longtemps évoqué par l'Agglomération aux Escanaux, à la place de l’ancienne barre des Cèdres, le musée devrait finalement rester dans les murs de la mairie, dont une bonne partie des services déménagerait à l’îlot Carcaixent, dans le cadre de la rénovation urbaine.

On en est pour l’instant restés là, mais depuis des mois. « On veut savoir, nous sommes plus que jamais persuadés de l’importance d'un musée à Bagnols, reprend Élian Cellier. Cet été les commerçants se sont plaints d’un manque d’activité, or un musée est moteur pour l'image et le dynamisme d'une ville. » Et Élian Cellier de citer le cas de Rodez (Aveyron), où le musée Soulages est un succès, ou du musée Bonnard au Cannet (Alpes-Maritimes). « Nous y sommes allés, ce musée a été créé ex-nihilo, alors qu’ils n’avaient pas de collection, explique Élian Cellier en parlant du musée Bonnard. Nous, le musée existe déjà et nous avons une collection d’intérêt national, voire international. »

Une collection que les connaisseurs estiment de grande qualité. « Nous avons rencontré Jacques Renoir, l’arrière petit-fils d’Auguste Renoir, il est le premier à déplorer que le patrimoine d’Albert André ne soit pas mis en valeur, et la famille Cézanne dit la même chose », rajoute le président de l’association, qui va bientôt rencontrer la nouvelle directrice de la Conservation départementale.

Autre élément important du patrimoine d’Albert André, la maison du peintre à Laudun-l’Ardoise, dont la rénovation est elle aussi au point mort. Il faut dire qu’elle est corrélée au projet de musée…

D’après nos informations, si les Amis d’Albert André n’ont pas de nouvelles, c’est qu’il n’y en a pas vraiment à leur donner. « Ce sujet remonte régulièrement, mais n’avance pas », nous confie une source proche du dossier, qui craint que, à la faveur d'un éventuel nouveau comité de pilotage, « on ne reparte pour un tour. »

Thierry Allard

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio