Publié il y a 1 an - Mise à jour le 27.04.2023 - Thierry Allard - 2 min  - vu 370 fois

BAGNOLS/CÈZE Mobilité internationale : un stage à Prague pour les jeunes de la Mission locale

Les 5 jeunes de la MLJ Gard rhodanien Uzège vont partir à Prague le 6 mai

- Photo : Thierry Allard

Douze jeunes, dont cinq dépendant de la Mission locale du Gard rhodanien Uzège, vont partir le 6 mai à Prague, en République tchèque, pour quatre semaines dans le cadre d’une opération de mobilité internationale.

Robin, 21 ans, originaire d’Uzès, Steve, 22 ans, de Verfeuil, Charline, 18 ans, de Castillon-du-Gard, Maëlys, 19 ans, de Saint-Maximin, et Micael, 24 ans, de Montfaucon, vont partir à la découverte de la République tchèque début mai. L’occasion de voyager, mais aussi et surtout d’affiner leur projet professionnel : « C’est une opportunité pour eux d’aller voir ailleurs, mais aussi de tester des métiers », explique le directeur de la Mission locale jeunes du Gard rhodanien Uzège, Frédéric Combernous.

Un dispositif financé par la Région éprouvé à Bagnols depuis 2019 et que d’autres Missions locales du Gard ont rejoint. Ainsi, pour cette fois, les jeunes dépendant de la MLJ du Gard rhodanien Uzège seront accompagnés de jeunes d’Alès, de Vauvert et de Lozère. L’idée est de leur proposer un stage sur place qui correspond à leur projet professionnel. « Une association sur place, Artykel, va recevoir les jeunes. Nous avons rencontré les employeurs et défini les missions des jeunes pendant leur stage », développe Mohamed Ben Moussa, le référent mobilité européenne à la MLJ, qui revient de Prague où il a calé tous les détails du séjour.

Car si les jeunes ont été sélectionnés en fonction « de leur envie et aussi de leur autonomie », dixit Frédéric Combernous, ils seront accompagnés tout au long de leur séjour par la Maison de l’Europe et la MLJ. « Nous restons en contact permanent avec les jeunes. Nous sommes toujours là en cas de souci », rassure Mohamed Ben Moussa. Et « tout est pris en charge » sur place, précise-t-il, via le dispositif du Contrat d’engagement jeunes et une bourse dédiée.

Côté professionnel, Robin va travailler dans l’hôtellerie, Steve dans une ferme pédagogique, Charline dans une crèche, Maëlys dans la photo et la vidéo et Micael avec une styliste. « C’est certes une expérience professionnelle, mais c’est avant tout une expérience personnelle », note Mohamed Ben Moussa. Pour certains, c’est une étape très importante. « Ce sera mon premier voyage, je n’ai jamais pris l’avion », affirme Maëlys, impatiente de se lancer dans l’aventure.

Une aventure à laquelle les jeunes ont été préparés, avec huit ateliers, notamment linguistiques, pour avoir quelques rudiments de tchèque et d’anglais. Avec un but : que le stage à l’étranger soit fructueux, comme les précédents. « En général, quand on fait le bilan, beaucoup veulent repartir, aller de l’avant », assure Mohamed Ben Moussa. D’ailleurs, la MLJ a déjà planifié le départ suivant : en novembre à Kalamata, en Grèce.

Thierry Allard

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio