Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 20.04.2024 - Thierry Allard - 3 min  - vu 1060 fois

PONT-SAINT-ESPRIT Municipale : Gérome Bouvier présente un programme « réaliste »

La tête de la liste "Demain Pont-Saint-Esprit" Gérome Bouvier distribuait son programme ce samedi matin sur le marché

- Photo : Thierry Allard

La tête de liste « Demain Pont-Saint-Esprit » à l’élection municipale partielle intégrale des 28 avril et 5 mai à Pont-Saint-Esprit Gérome Bouvier dévoile ce week-end son programme, qu’il a distribué avec ses colistiers sur le marché hebdomadaire ce samedi.

Un programme « sur deux ans, on ne se projette pas au-delà, on a du travail à faire d’ici là », affirme le candidat. Ses propositions sont « toutes réalistes, on ne vend pas du rêve et nous allons nous atteler sur chaque thématique à engager ces actions au plus vite », poursuit-il. Si les propositions concernant la santé ont été déjà dévoilées en début de semaine (voir ci-dessous), le candidat présente « des propositions claires » sur d’autres thèmes, à commencer par la propreté.

| Lire aussi : PONT-SAINT-ESPRIT Municipale : Gérome Bouvier présente ses propositions sur la santé

« Dès le départ nous avons dit que nous allions refaire le maillage des colonnes pour la redevance incitative, et j’ai cru voir que désormais Claire Lapeyronie veut prendre la même mesure que nous », relève Gérome Bouvier, qui promet, sur cette question, « d’aller sur le terrain, au contact de la population, pour régler ces points noirs, notamment dans le centre-ville. » Le candidat promet également de disposer plus de corbeilles dans le centre-ville, et de mieux équiper les agents. « L’achat de la balayeuse, on s’en réjouit, mais elle ne suffira pas, estime-t-il. Il nous faut notamment des nettoyeurs haute-pression. » Gérome Bouvier annonce aussi une action autour de la distribution des quelque 400 badges pour les colonnes qui n’ont pas encore été récupérés par les administrés, et ce « rapidement ». Gérome Bouvier veut aussi négocier avec l’Agglomération une augmentation du nombre de levées pour le même prix et l’installation de colonnes à carton pour les commerçants. Et, sur la question de la collecte des déchets, la candidat prône aussi « la pédagogie et l’information » des habitants, notamment sur les jours de passage.

Priorité à la « mise en place d’une brigade de nuit de la police municipale »

Sur la sécurité, son colistier Claude Conan, qui deviendrait le premier adjoint en charge de la Sécurité si Gérome Bouvier est élu, annonce la priorité : « la mise en place d’une brigade de nuit de la police municipale, de 18h à 3h du matin, avec le recrutement de six policiers municipaux supplémentaires. » Et, en journée, « plus de patrouilles. » Ancien commandant de la brigade de gendarmerie de Pont-Saint-Esprit, Claude Conan estime qu’il n’est pas forcément utile d’avoir des policiers municipaux 24/24h : « j’ai travaillé ici, je sais qu’après 3h du matin il n’y a plus grand monde dans les rues », précise-t-il.

L’ancien gendarme prône aussi un renforcement de la coopération entre la police municipale et la gendarmerie, et la relance du dispositif de Participation citoyenne dans les différents quartiers de la ville. Il annonce aussi « la mise en place d’un numéro d’appel unique pour la sécurité, les incivilités, qui permet aux citoyens de les signaler pour qu’une patrouille se déplace. » Le programme de la liste « Demain Pont-Saint-Esprit » comporte aussi un diagnostic du centre de vidéoprotection, concernant notamment l’ajout ou le déplacement de caméras, ou encore des actions pour la sécurité routière, avec « la mise en place d’une meilleure signalétique au sol, par panneaux et feux » ou encore « la création de plusieurs voies partagées et de pistes cyclables », avance Hervé Rouquette, colistier chargé des questions d’urbanisme.

Urbanisme toujours, Hervé Rouquette rappelle la proposition « d’assouplir les règles du périmètre du secteur sauvegardé, ce qui est primordial pour avoir un regain des commerces. » Dans la même optique, la liste dit étudier, « en collaboration avec les commerçants, une réforme du stationnement » Et, concernant la fiscalité, la liste conduite par Gérome Bouvier s’engage à ne pas augmenter la part communale sur les deux prochaines années, mais aussi à « garantir la transparence sur la gestion des dépenses et des recettes » ou encore à « publier un bilan annuel de la gestion communale. »

La liste « Demain Pont-Saint-Esprit » organise sa réunion publique le mardi 23 avril à 19 heures à la salle des fêtes de la Cazerne.

Thierry Allard

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio