Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 23.05.2024 - Camille Graizzaro - 2 min  - vu 192 fois

PUJAUT Le Zikzak Festival revient pour une 4e édition

Marion Deneux, directrice adjointe du Conservatoire, Jérome Chrétien, directeur du conservatoire, Flavie Fournier, coordinatrice du département de musiques actuelles du conservatoire, Selia Jacinto, responsable des actions culturelles du conservatoire, Guy David, adjoint à la mairie de Pujaut, et Sandrine Soulier, maire de Pujaut, lors de la présentation du festival.

- C. Graizzaro

Le festival de musiques actuelles Zikzak, organisé par le conservatoire du Grand Avignon, revient pour une quatrième édition ces 24 et 25 mai sur la place du marché à Pujaut.

Le Zikzak Festival pose une nouvelle fois ses valises à Pujaut les 24 et 25 mai prochains, sur la place du marché. Si le lieu est déjà bien connu des amateurs de musiques actuelles émergentes, sachez qu’il sera légèrement transformé cette année. En effet, la scène sera légèrement déplacée, afin d’offrir la meilleure expérience possible au public.

C’est le Conservatoire du Grand Avignon qui l’organise. « Notre objectif est de mettre en lien des groupes émergents avec des groupes du conservatoire, qui ont planché sur des créations originales pour l’occasion », explique Flavie Fournier, coordinatrice du département de musiques actuelles du conservatoire.

Les élèves assureront donc les deux soirs les premières parties des concerts. Trois groupes composés de 3 à 6 musiciens ont ainsi travaillé des compositions originales, et quelques reprises pour mettre en avant leurs talents. « On a essayé de représenter tous les niveaux : on aura ainsi des élèves du 1er, du 2e et du 3e cycle. » En tout, entre 15 et 20 élèves seront mis en avant sur la scène du festival.

« C’est aussi pour eux l’occasion d’être en contact avec des artistes qui ont déjà commencé leur chemin post-conservatoire, et de bénéficier d’un retour d’expérience », explique Flavie Fournier. Il faut dire que le conservatoire, loin des clichés de musique classique et des grands orchestres, laisse de plus en plus de place aux musiques actuelles.

La preuve, si besoin : Jules, le chanteur du groupe pop-rock Bloom qui se produira le 24 mai, est un ancien élève du conservatoire du Grand Avignon, et, selon ses anciens professeurs, a déjà parcouru un joli petit bout de chemin dans le monde de la musique. Le lendemain, c’est le guitariste Brother Junior, plutôt rock garage « plus roots » qui mettra le feu à la scène du festival.

Mais alors, pourquoi organiser un tel festival dans la petite commune de Pujaut ? C’est un choix stratégique, validé par les trois premières éditions. « Ici, on arrive à faire un festival cohérent, en termes de qualité sonore. C’est très convivial, et surtout, en cas de mauvais temps, on a la possibilité de se replier à l’intérieur. Les gens ne sont pas forcément au courant de cette possibilité : par exemple l’an passé, il a plu, alors les spectateurs ont cru qu’on avait annulé et ne sont pas venus. On croise les doigts pour cette année ! »

Les concerts sont gratuits, et de la restauration sera possible au Bar du Marché, qui proposera en plus de ses snackings habituels un plat unique. Réservation conseillée si vous souhaitez sécuriser une place assise au 04 90 88 26 44.

Camille Graizzaro

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio