Gard
Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 30.04.2022 - coralie-mollaret - 2 min  - vu 7941 fois

LES RÉPUBLICAINS Démission de Julien Plantier de la fédération : la réaction du maire de Nîmes

Jean-Paul Fournier et son premier adjoint, Julien Plantier Photo : AS/Objectif Gard

Engagé à Droite depuis plus de 40 ans, le maire de Nîmes Jean-Paul Fournier dit « respecter » mais ne pas « approuver complètement » le choix de son premier adjoint, Julien Plantier, qui a annoncé ce matin dans nos colonnes sa démission du poste de secrétaire adjoint de la fédération Les Républicains.  

Objectif Gard : Comment avez-vous pris la décision de Julien Plantier de se mettre en retrait du parti Les Républicains, au lendemain de la Présidentielle ? 

Jean-Paul Fournier : Il m’en avait parlé depuis un moment. Il était un peu fatigué de s’occuper de la fédération et il ne se reconnaissait plus dans les valeurs, mais il souhaitait toutefois rester militant (Julien Plantier est encarté chez Les LR depuis ses 17 ans, NDLR). Il faut respecter ce qu’il a envie de faire. Moi, je respecte sa démarche même si je ne l’approuve pas complètement…  

Pourquoi n’approuvez-vous pas complètement sa démarche ? 

C’est vrai que Julien Plantier a un pied dedans et un pied dehors. Après, il va continuer créer une association à côté du parti. Ce n’est pas inintéressant. [...] Moi, je suis toujours resté au parti et j’y crois encore. 

Justement, Julien Plantier dit qu'il n'y croit plus... 

Les partis politiques traditionnels vivront encore. Je crois que si on est fidèle à son parti, on ne peut qu’en tirer avantage. Un parti, ça représente beaucoup de choses. Nous, Les Républicains, on représente des décennies de positionnements politiques que l’on ne peut pas rayer d’un trait de plume. Je suis sûr que l’on va renaître nos cendres. 

Cette décision de Julien Plantier est-elle le point de départ de sa course aux prochaines Municipales ? 

Non, je ne crois pas. On est encore très loin des prochaines Municipales !

D'après vous, c'était le bon moment pour Julien Plantier de quitter le navire avant les Législatives ? 

Je n’en sais rien… Je crois que Julien Plantier va quand même travailler un petit peu avec son association pour les futures élections. Après c’est sa décision, je la respecte. […] Il ne se sentait plus le courage. Il n’avait pas les mains libres, il en avait un peu assez. S'il est parti c’est qu’il ne se sentait pas bien… 

Pas les mains libres ? Pourquoi ? Pensez-vous que ses relations sont mauvaises avec l'actuel secrétaire départemental, Franck Proust ? 

Non, je ne sais pas. Il faut le lui demander… 

Qui va remplacer Julien Plantier au poste de secrétaire départemental adjoint ? 

Ça, c’est au secrétaire départemental Franck Proust de le décider. Il y a plein de jeunes talents au sein de notre parti comme Sophie Roulle ou François Courdil… Finalement, j’ai bien fait de laisser la place ! 

Propos recueillis par Coralie Mollaret 

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Coralie Mollaret

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais