Nîmes
Publié il y a 10 mois - Mise à jour le 18.01.2022 - norman-jardin - 2 min  - vu 130 fois

GARD À mi-mandat, bilan et enjeux de la Chambre d’agriculture

Delphine Fernandez, Patrick Compan, Magali Saumade et Jean-Louis Portal (photo Norman Jardin)

Lundi matin, les élus de la Chambre d’agriculture du Gard (CA30) ont dressé un bilan à mi-mandat. Ils ont également évoqué les thèmes forts des prochains mois.

« Ces trois années sont passées très vite », constate Magalie Saumade, la présidente de la Chambre d'agriculture du Gard. Lundi matin, face à la presse, elle a tiré un bilan à mi-mandat. « Nous avons eu à peine le temps de nous installer que beaucoup de sinistres se sont succédés. Il y a eu les incendies, la grêle, le gel, bref un désastre climatique tous les trois mois », regrette la présidente. Puis il y a eu la crise sanitaire et le confinement : « Il a fallu rester au plus près des agriculteurs et il y avait aussi la finalisation du projet Mas des agriculteurs. »

Une fois le bilan tiré, ce sont les enjeux des prochains mois et années qui ont été évoqués. « Le travail continue et on jongle entre les réglementations et les obligations. Il faut maintenir des agriculteurs avec des salaires décents. Nous sommes les représentants de toute l’agriculture gardoise », souligne Magalie Saumade.

Jean-Louis Portal, le secrétaire général de la CA30, a quant lui parlé des nombreuses difficultés rencontrées par les agriculteurs : « Aux sinistres, il faut rajouter les contraintes réglementaires et les arrêtés sécheresse. Par rapport à la réforme de la PAC (Politique agricole commune), notre enjeu est de maintenir nos acquis. Il est hors de question de perdre un centime ».

L’un des grands enjeux pour l’agriculture gardois, c’est l’eau. « On a le Bas-Rhône, mais ça ne règle pas tous les problèmes et il faut d’autres dispositifs », témoigne Magalie Saumade. Toujours à ce sujet, Jean-Louis Portal précise : « On demande de l’eau pour maintenir la production, pas pour l’agrandir. »

Delphine Fernandez, vice-présidente de la CA30, a de son côté fourni des chiffres sur l’agriculture : « 47% des nouveaux agriculteurs sont des agricultrices et on constate plus de diversifications puisque 20% des nouveaux se lancent dans le maraîchage, 20% dans l’élevage et 60% dans la viticulture ».  Lors de cette réunion, la Chambre de l’agriculture du Gard a annoncé l'imminence d'un comité départemental de l’eau qui se déroulera le 4 février en préfecture.

Norman Jardin

Norman Jardin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais