Publié il y a 1 an - Mise à jour le 22.02.2023 - Anthony Maurin - 2 min  - vu 558 fois

NÎMES Christiane Vielle, estampes et paysages noircis à Carré d'Art

Christiane Vielle s'expisze à Carré d'Art (Photo Sudestampe).

L’artiste Christiane Vielle présente son oeuvre en partenariat avec l’association SUDestampe, jusqu'au samedi 1er avril à la bibliothèque Carré d’Art (Galerie de l’Atrium) du mardi au samedi de 10h à 18h.

L'objectif de l'association est de promouvoir l'estampe à Nîmes et dans la région Sud par différentes manifestations et notamment l'organisation d'une biennale. L'ambition est ainsi de donner à voir la gravure autrement, dans sa richesse et sa variété, plus en rapport avec l'époque actuelle, en s’appuyant sur les artistes locaux, en s’ouvrant également aux autres.

Pour cette nouvelle édition, et à l’image d’une promenade dans l’univers de l’estampe, l’association réitère son souhait d’attirer non seulement le grand public, mais aussi les connaisseurs et amateurs d’art en présentant des artistes reconnus et de nouveaux talents. La biennale 2023 propose un parcours riche de onze lieux d’exposition, dont quatre à Nîmes, et trente neuf artistes.

L'exposition de Christiane Vielle (Photo Anthony Maurin).

Pour l'heure, c'est à Carré d'Art que Christian Vielle s'expose. Artiste, graveuse, fondatrice des éditions Mirage, elle a conçu cette exposition comme un parcours retraçant 30 années de recherches, depuis ses premières gravures à l’aquatinte, jusqu’à sa période plus récente réunissant dans une même oeuvre gravures et monotypes autour du thème du geste, de la trace et de la couleur. L’exposition présente une cinquantaine d’oeuvres et un ensemble conséquent de ses livres d’artiste.

L'exposition de Christiane Vielle (Photo Anthony Maurin).

Héritière de l’abstraction lyrique et fascinée par la conception de l’espace et du temps dans l’art de l’Extrême-Orient, Christiane Vielle, dont une partie significative de l’oeuvre s’applique au papier (collage, marouflage, estampe, livre), a une démarche originale, à la fois abstraite dans son langage elliptique et paysagiste dans sa conception profonde de l’espace.

L'exposition de Christiane Vielle (Photo Anthony Maurin).

Christiane Vielle a étudié à l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris, médaillée de la ville de Paris en 1978, elle reçoit le Prix G. L. M. pour son livre Pierres en 1984. En 1985, elle est lauréate de la Casa de Vélazquez à Madrid, où elle séjournera deux ans. Une vingtaine d’expositions personnelles lui ont été consacrées, tandis que son oeuvre est présente dans de nombreux musées, bibliothèques, artothèques, collections publiques et privées.

L'exposition de Christiane Vielle (Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio