Publié il y a 1 an - Mise à jour le 07.03.2023 - Norman Jardin - 2 min  - vu 474 fois

NÎMES Ils réclament le maintien de la Poste Gambetta

Les opposants à la fermeture du bureau de La Poste – Gambetta

- Photo : Norman Jardin

Ce lundi après-midi, une trentaine de personnes s’est réunie pour s’opposer à la fermeture du bureau de Poste du boulevard Gambetta.

« Durant toute l’année 2023, l’avenir du bureau de poste de Nîmes Gambetta fera l’objet d’une concertation avec partenaires sociaux, postiers et élus du territoire, afin d’offrir la meilleure présence postale pour les clients nîmois », a annoncé le groupe La Poste, il y a deux semaines. Depuis, élus de Gauche, postiers et usagers s’indignent contre ce qu’ils estiment être la fermeture programmée du bureau de boulevard Gambetta. Ce lundi, ils étaient une trentaine regroupés devant la Poste. Parmi eux, Vincent Bouget. Le conseiller départemental du Gard, conseiller municipal et communautaire de Nîmes, membre de la commission départementale de présence postale territoriale, a dénoncé la politique de La Poste : « Je me désole de l’acceptation de cet état de fait par le maire de la ville quand d’autres engagent des mobilisations ou au moins marquent des mécontentements… Pour ce quartier populaire, c’est très préjudiciable, comme le sont les difficultés faites à ceux qui veulent créer des maisons de santé. »

Les opposants à la fermeture du bureau de La Poste – Gambetta • Photo : Norman Jardin

De son côté, Jérôme Lacroix, le représentant CGT FAPT, ne cache pas son mécontentement : « Nous exigeons le maintien du bureau Nîmes-Gambetta avec des horaires adaptés, accessibles à toute la population et répondant aux besoins essentiels des Nîmoises et Nîmois ! » Les manifestants sont décidés à poursuivre leur combat. « Nous allons continuer à mobiliser les habitants, les commerçants pour interpeller la direction de La Poste, la mairie et les services de l’État. C’est aussi dans cet état d’esprit que je rencontrerai la déléguée territoriale du groupe dans le département le 15 mars prochain », explique Vincent Bouget. Dans un communiqué , la Poste précise : « Il est trop tôt à ce stade pour déterminer le résultat de cette concertation ou les contours précis de la nouvelle offre au sein du quartier Nîmes Gambetta, mais quelle que soit la solution choisie, les clients du bureau de poste continueront de bénéficier sur place d’un accès à un point de contact La Poste, point de contact offrant plus de 95 % des services rendus dans un bureau de poste classique ».

Norman Jardin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio