Nîmes
Publié il y a 21 jours - Mise à jour le 12.01.2023 - Anthony Maurin - 1 min  - vu 321 fois

NÎMES Les oubliés de la Cañada real de Madrid au Prolé

Une photo de l'exposition du Prolé (Photo Maria Jou Sol).

Le vernissage a lieu ce jeudi 12 janvier à 19h avec la participation du groupe de rumba gitane Compas au bar le Prolé.

La Cañada Real est un bidonville de la région de Madrid en Espagne, une succession linéaire de logements informels suivant un tronçon de 14,4 kilomètres de la route des bouviers reliant La Rioja et Ciudad Real.

Maria en pleine action (Photo Maria Jou Sol).

María Jou Sol est une jeune photographe documentariste barcelonaise. Elle  présente, en marge du festival de flamenco, une vingtaine de photographies, principalement des portraits, aussi touchants que puissants.

Elle s'est penchée sur le sort des laissés pour compte d'une zone située au sud de Madrid, à quelques kilomètres de la centrale Puerta del Sol. Là, sur ce chemin qu'empruntaient jadis les transhumances (cañada), survivent environ 40 000 habitants, principalement des gitans.

Depuis trois ans, l'un de ces secteurs a été privé d'électricité par les autorités. Depuis, 4 000 personnes, dont près de la moitié sont des enfants, ont vu leur situation de précarité s'aggraver encore.

Une photo de l'exposition du Prolé (Photo Maria Jou Sol).

Au point que la communauté européenne s'en est émue et a récemment enjoint les autorités espagnoles à rétablir l'électricité, au motif que la population courrait de grands risques sanitaires. C'est à ces gens que s'est intéressée, avec beaucoup de talent et de sensibilité, María Jou Sol.

Anthony Maurin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais