Publié il y a 1 an - Mise à jour le 20.03.2023 - TA - 1 min  - vu 198 fois

SOLIDARITÉ La collecte des Restos du cœur a fait le plein dans le Gard

Un bénévole des Restos du Coeur à Nîmes (Photo : Stéphanie Marin / Objectif Gard)

La collecte nationale des Restos du cœur se tenait partout en France les 3, 4 et 5 mars derniers. Et dans le Gard, elle a particulièrement bien fonctionné.

Ainsi, 853 tonnes de produits alimentaires, d’hygiène et de puériculture ont été collectés sur les 13 départements d’Occitanie, un chiffre en très léger recul de 5 tonnes, soit 1 %, par rapport à 2022. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que cette légère baisse n’est pas du fait du Gard : notre département a vu la quantité de produits collectés augmenter de 22 % cette année. C’est la plus forte augmentation de la région. Suivent l’Aveyron (+ 18 %) et la Lozère (+ 11 %).

Une belle hausse, surtout compte tenu de la hausse des prix. « Malgré le contexte inflationniste, le grand public a répondu présent », soulignent les Restos du cœur, qui en profitent pour remercier l’ensemble des donateurs. En tout, près de 6 000 bénévoles de l’association étaient mobilisés pour la collecte, sur près de 750 magasins en Occitanie.

Il est à noter que lors de l’hiver 2022-2023, 6,25 millions de repas ont été distribués par les Restos du cœur en Occitanie, soit une hausse de 25 % par rapport à l’hiver précédent. Le nombre de familles accueillies par l’association dans notre région a, lui aussi, bondi, de 24 %, pour atteindre les 40 000 familles. Une augmentation « sans précédent », commentent les Restos du cœur. Le fruit, selon l’association, de la crise inflationniste.

Dans ce contexte, l’association appelle à « une mobilisation encore plus importante de (ses) bénévoles et de (ses) donateurs », et rappelle que même si la collecte nationale est terminée, il est toujours possible de faire des dons.

TA

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio