Politique
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 03.12.2022 - Yannick Pons - 2 min  - vu 1501 fois

GARD Reconquête annonce Marion Maréchal à Nîmes et un nouveau bureau

Le nouveau bureau Reconquête du Gard autour de Marc Taulelle

Marc Taulelle, référent Reconquête, a présenté dans le salon du W à Nîmes la nouvelle organisation du bureau dans le Gard. Pas de Gilbert Collard en vue sur les six circonscriptions, dont la deuxième reste pour l'instant sans affectation. La présence de Marion Maréchal en janvier à Nîmes est annoncée.

Marc Taulelle, référent Reconquête dans le Gard et élu d'opposition à la Ville et à l'Agglo de Nîmes, a présenté la nouvelle organisation du bureau ainsi que quelques dates de rencontres politiques autour des fêtes de Noël. À la veille de son premier anniversaire, le 4 décembre, le mouvement politique compte 1 900 adhérents dans le Gard et 130 000 en France.

"Ce sont les idées qui comptent"

Monté en flèche l’année dernière, le parti a vécu des échecs lors des dernières échéances électorales et tente d'organiser un retour sur le premier plan de la scène politique nationale. "Nous sommes un tout jeune parti. Mais au-delà du parti ce sont les idées qui comptent. Pendant la présidentielle, ce sont nos idées qui ont été au centre de tous les débats, et cela continue aujourd’hui. Dans le débat des Républicains, Ciotti et Retailleau font du Zemmour », lance Marc Taulelle. Selon le médecin, qui reste optimiste sur l'avenir de son parti, les succès politiques viennent toujours après le succès des idées. "Zemmour avait raison. Nous sommes victimes d'une menace extérieure pour notre civilisation due à la politique migratoire. Mais aussi intérieure puisque la France est gouvernée par le mensonge et la peur. J'en veux terriblement à ce Gouvernement", ajoute le référent.

Marion Maréchal à Nîmes le 6 janvier

Sur le sujet du mensonge, le parti annonce une réunion samedi prochain, le 10 décembre à Gallician, sur la rhétorique du mensonge avec le sociologue Michel Maffesoli. Mais également une réunion république le 13 décembre avec la présence de Stanislas Rigault, la jeune garde de Zemmour, aux Costières salle Calabro à 19h. Jean-Marie Moulin et Stéphane Guillemin organisent une réunion au pub Le QG de Marguerittes le 14 décembre. Et le 6 janvier, Marc Taulelle annonce la présence à Nîmes de Marion Maréchal, au Grand Hôtel.

Un bureau presque au complet

Si la 2e circonscription reste orpheline à ce jour, Marc Taulelle parle d'un candidat issu du mouvement politique de Nicolas Dupont-Aignan. Erick Cavaglia, professeur d'histoire, sera responsable de la 1ere circo. Pour la 3e, ce sera Jean-Marie Moulin, maire de Saint-Bonnet du Gard. Aurélie Wagner, ambulancière et conseillère municipale à Alès avec Christophe Clot, sera sur la 4e. Ludovic Bouix, conseiller municipal à La Grand'Combe, prend en charge la 5e et l'avocat, conseiller municipal de Marguerittes, Stéphane Guillemin embrasse la 6e circonscription. Madeline Keller est nommée responsable départementale de Génération Zemmour, et André Bonera responsable de la communication, des événements et relations presse. La prochaine échéance importante sera les Européennes en 2024. Largement le temps de reconquérir les électeurs.

Yannick Pons

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais