Politique
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 09.12.2022 - Coralie Mollaret et Tony Duret  - 3 min  - vu 1073 fois

INTERVIEW VIDÉO Carole Delga : « Quand je pense au PS, je suis plutôt triste »

La présidente socialiste de l'Occitanie, Carole Delga

La présidente socialiste de l'Occitanie, Carole Delga

- Tony Duret

Ce n’est pas la présidente du Conseil régional mais « la femme politique » qui a organisé, ce jeudi à Saint-Martin-de-Valgalgues, une réunion sous la bannière de L’Occitanie en commun.

Ce jeudi, Carole Delga était en visite dans le Gard. Son déplacement revêtait un double objectif : d’abord s’occuper des affaires de la Région avec l’ouverture du congrès national des Safer à Nîmes puis, une rencontre avec un céramiste à Saint-Quentin-La-Poterie. Un moment loin d’être anodin pour l’ex-maire de Martres-Tolosane, localité connue également pour sa faïence.

Un « autre rapport aux gens » 

La visite de la présidente de la Région s’est achevée sur le chantier d’une nouvelle maison de santé à Saint-Martin-de-Valgalgues. Après 18 heures, c’est une autre Carole Delga qui a pénétré dans la salle polyvalente du village cévenol : « Ce n’est pas la présidente mais la femme politique », précise-t-elle. Sous la bannière de l’Occitanie en commun - nom de sa liste aux régionales transformée en collectif - la socialiste a organisé « Les rencontres de la Gauche » sur le thème des mobilités.

Pour ce faire, Carole Delga a convié du beau monde sur l'estrade : la patronne de Kéolis, Marie-Ange Debon et Mathieu Alapetite, de la Fondation Jean-Jaurès. La mobilité est un enjeu capital dans les Cévennes où la voiture est pratiquement indispensable pour se déplacer. D’ailleurs, après la réouverture de la ligne ferroviaire de la rive droite du Rhône, le Conseil régional souhaite remettre en service, en 2026, la ligne Alès-Bessèges.

À 51 ans, Carole Delga définit son collectif comme « une association de femmes et d’hommes qui ont envie de travailler de manière concrète pour que l’on vive mieux, ait un emploi ou accès aux savoirs… » Par ces rencontres, elle souhaite « avoir un autre rapport avec les gens et démontrer que la Gauche a bien les deux pieds ancrés dans le réel. » S’agit-il d’un tacle aux Insoumis ? Formation politique avec laquelle elle a divorcé lors de son premier mandat régional et avec qui elle a refusé de s’allier dans le cadre de la Nupes (Nouvelle union populaire, écologique et sociale) aux dernières Législatives.

Banderilles à Olivier Faure

Pour la socialiste, ses camarades qui ont « soutenu Jean-Luc Mélenchon, Premier ministre », l’ont fait « soit par opportunisme politicien, ça veut alors dire qu’ils ont menti. Soit par conviction et ça signifie qu’il y a une rupture avec les idées socialistes ». Aïe... Et de poursuivre sa critique : « Quand je pense au PS, je suis plutôt triste. »

En parlant du PS, dans quelques semaines se tient le congrès à Marseille. Pour l’heure, l’ancienne secrétaire d’État de François Hollande soutient à demi-mot le mouvement Refondation : « Je trouve que ce que propose le maire de Rouen est intéressant. Il n’est pas dans une posture de rupture mais dans une volonté de travailler ensemble ». Et de tacler sévèrement l’actuel premier secrétaire Olivier Faure : « Il aurait dû beaucoup plus travailler au rassemblement. Il ne l’a pas fait, c’est vraiment dommage. Dans ce parti, on ne travaille pas assez. »

Petit mot à François Hollande... 

"Refondation, intéressant" seulement ? Au sein de Refondation, Carole Delga, en stratège politique, a déjà placé tous ses soutiens. Par sa posture, elle cherche à se placer au-dessus de la mêlée, à se donner un peu de stature. Une stature de présidentiable ? Sur notre plateau du Club Objectif Gard, la semaine dernière, François Hollande n’a pas dit franchement si son ancienne secrétaire d'État ferait une bonne présidente. Pas grave, Carole Delga sait renvoyer la pareille, et de façon plus subtile : « François Hollande a indiqué qu’il était dans une position de transmission. Je pense que c’est une position de sagesse ».

Coralie Mollaret et Tony Duret

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais