Publié il y a 20 jours - Mise à jour le 23.06.2024 - Thierry Allard - 2 min  - vu 397 fois

LÉGISLATIVES 3e circonscription : Florent Grau à Bagnols « pour parler d’idées »

Florent Grau, candidat LR-Nouvelle énergie aux élections législatives anticipées sur la 3e circonscription

- Photo : Thierry Allard

Le candidat Les Républicains-Nouvelle énergie aux élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet sur la 3e circonscription du Gard Florent Grau était à Bagnols ce samedi.

« La circonscription est grande et il n’y a pas d’uniformité des problématiques », dit le Villeneuvois, qui a profité de sa venue à Bagnols pour « discuter avec les commerçants, ils nous disent qu’ils croulent sous les normes, les charges, comme les agriculteurs et dans la santé, sur un territoire qui est un désert médical. » Pour lui, un point commun à ces problématiques : la bureaucratie. « Si vous voulez faire une maison médicale aujourd’hui, vous avez des bâtons dans les roues par l’État, il faut débureaucratiser l’administration, permettre à toute la fonction publique d’être utile, sur le terrain. » Un leitmotiv de David Lisnard, le maire de Cannes dont Florent Grau défend les idées au sein de son parti Nouvelle énergie.

Face au Rassemblement national, à la majorité sortante et à l’union de la gauche, Florent Grau joue la différence : « mes trois adversaires sont tous dans les dépenses en plus, le plus de charges », il pointe aussi la hausse de la dette souveraine sous Emmanuel Macron et les promesses de la gauche et son « SMIC à 1 600 euros, qui s'il est mis en place signifiera une inflation qui galope et des entreprises qui se cassent la gueule. » Quant au RN, « depuis que la campagne a commencé, Jordan Bardella renie son programme ». Face à ce qu’il qualifie de « délitement de la classe politique », Florent Grau, 29 ans, veut « parler d’idées », ce qui passe par « continuer à aller à la rencontre, convaincre, proposer et dire qu’à une législative, on ne vote pas pour un premier ministre mais pour quelqu’un qui va nous représenter à l’Assemblée nationale, porter des idées, des projets du territoire. »

Au cours d’une campagne éclair, Florent Grau sera à Rochefort-du-Gard mardi, puis à Connaux, Saint-Nazaire, Tavel et Lirac dans les jours à venir.

Thierry Allard

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio