Publié il y a 11 jours - Mise à jour le 15.05.2024 - Coralie Mollaret - 2 min  - vu 192 fois

NÎMES MÉTROPOLE Une saison estivale 2024 pleine de promesses 

(Photo : Coralie Mollaret)

Nîmes Tourisme et l’Agglo de Nîmes métropole ont mis en place un panel d’outils permettant aux touristes de découvrir le territoire et même, d’y rester un peu plus longtemps. 

Lundi, les élus nîmois et Nîmes Tourisme ont lancé la saison estivale 2024. Avec le classement de la Maison Carrée à l’Unesco, la saison s’annonce pleine de promesses. Pour rappel en 2023, plus d’1,3 million de nuitées marchandes et non-marchandes ont été comptabiliées. « Depuis le début de l’année, l’Office de tourisme communautaire à Saint-Gilles a accueilli plus de 1510 visiteurs, dont 14 % d'étrangers », relève Xavier Labaune, directeur de l'office de tourisme de Nîmes. Un démarrage encourageant. 

En réalité, « l’Agglo n’a pas vraiment besoin de créer des évènements. On se sert surtout des manifestations des communes  pour capter la clientèle et l’irriguer sur tout le territoire », poursuit Xavier Labaune, montant l’onglet « L’agenda à l’année » sur le site de Nîmes Tourisme. La promotion de la destination se fait, elle, tout au long de l'année avec des accueils presse, de blogueurs... D'ailleurs en septembre, la BBC vient sur le chemin de Régordane tourner une série qui suit des célébrités de différentes confessions. 

Quelles nouveautés ? 

Pour faire rester les tourites sur le territoire, l’Agglo a recensé toute une programmation : la feria de Nîmes qui démarre la semaine prochaine, le festival de Nîmes avec ses concerts, celui des Traditions et aficion avec abrivados, tientas et courses camarguaises. Les Journées méditerranéennes des saveurs attireront les 1 et 2 juin les amoureux du terroir. « Nous mettons l’accent sur l’agro-tourisme, une démarche de plus en plus recherchée par les visiteurs pour obtenir des produits de qualité et favoriser l’échange avec les producteurs », insiste Michel Verdier, vice-président de Nîmes Métropole délégué à l'agrotourisme. 

Les jeudis de Nîmes animeront tout l'été la cité en attendant, en août, le spectacle nocturne de reconstitution dans les arènes. « Dans le cadre du développement du tourisme durable, un titre de transport Tango sera désormais inclus dans le Nîmes City pass pour faciliter les déplacements des visiteurs », souligne Franck Proust, président de Nîmes métropole. Tournée vers l'extérieur, l'adjoint chargé du tourisme, Xavier Douais, s'attâche à développer « le tourisme d’affaire sachant qu'un touriste dépense 290€ par jour ».

Depuis des années, la ville, l'agglo et ses élus travaillent à l'attractivité du territoire nîmois, espérant que sa valeur ajoutée ruisselle sur les Nîmois. 

Coralie Mollaret

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio