Publié il y a 1 an - Mise à jour le 09.05.2023 - Corentin Corger - 2 min  - vu 440 fois

BASTIDE MÉDICAL Sébastien Le Flem : « C’est le projet qui m’anime, pas le statut »

Montage Bastide Sébastien Le Flem

Montage Bastide Sébastien Le Flem

- Corentin Corger

Publireportage. Présent depuis 17 ans au sein de Bastide médical, Sébastien Le Flem a connu sept postes différents dans des activités diverses. 

De commercial en passant par directeur d’agence, Sébastien a évolué dans différentes sphères chez le prestataire de santé à domicile. Depuis dix ans, c’est principalement dans l’activité respiratoire qu’il met son énergie au développement de certaines missions. Sous son impulsion, Bastide médical a été précurseur, il y a dix ans, sur la prise en charge de l’apnée du sommeil par les cardiologues. « On est parti de rien pour créer toute cette activité qui s’est aujourd’hui démocratisée », explique l’intéressé concernant un syndrome qui représente près de 15 000 patients pris en charge chaque année par le groupe nîmois.

Cette possibilité de passer d’un domaine à l’autre et cette liberté d’action sont une particularité de Bastide Médical et pour Sébastien, « on ne le trouve pas forcément ailleurs. Je n’ai pas vu passer ces 17 premières années ». Dans le domaine du respiratoire, l’homme de 43 ans s’est aussi occupé de la partie oxygénothérapie. Il aime enchaîner les défis : « C’est le projet qui m’anime, pas le statut. » Comme celui, imprévu, lié à la pandémie où il a fallu couvrir tous les besoins quotidiens en oxygène des résidences seniors.

« Cet épisode m’a recentré au cœur de l’humain »

Sébastien Le Flem

« On s’est transformé en cellule de crise. Cet épisode m’a recentré au cœur de l’humain. L’humain est la force de la société. » Sébastien apprécie cette synergie entre les nombreux profils présents dans l’entreprise fondée par Guy Bastide. Après avoir structuré l’activité apnée du sommeil et oxygénothérapie, notre interlocuteur est désormais responsable du développement accueil patients. « Faire venir le patient chez nous est un vrai challenge », résume-t-il au sujet de cette nouvelle mission.

Sébastien veut s’adapter au rythme de vie des patients et faciliter leur quotidien en créant, dans les magasins, des espaces d’accueil chaleureux et conviviaux. Afin d’éviter au patient de monopoliser une demi-journée à la maison pour accueillir le technicien chez lui. L’idée est de façonner un nouvel environnement pour que le patient se sente comme à la maison. « Ce projet est en phase avec mes valeurs d’améliorer la prise en charge de demain en construisant un service adapté autour du patient », conclut Sébastien.

Un portrait à retrouver dans votre magazine :

Corentin Corger

Publi Reportage

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio