Publié il y a 25 jours - Mise à jour le 28.05.2024 - M.M. - 2 min  - vu 212 fois

PONT DU GARD Un kilomètre parcouru, un euro en faveur de la santé des soignants

La manifestation se déroulera au Pont du Gard, ce vendredi 31 mai.

- photo d'illustration Marie Meunier

Ce vendredi 31 mai, la CPTS ReGards à Remoulins (Communauté professionnelle territoriale de santé) organise une course et une marche à pied au Pont du Gard en faveur de la santé des soignants. Le but ? Parcourir le maximum de kilomètres en une heure pour récolter des fonds. 

Le parcours pleine nature démarrera de la rive droite du Pont du Gard. Les départs sont organisés toutes les trente minutes de 18h à 20h le vendredi 31 mai. La manifestation baptisée "Un ReGards pour ma santé" est ouverte à tous les niveaux et peut se vivre seul ou en équipe.

Un kilomètre parcouru se transformera en 1€ reversé au Projet SPS (Soigner les Professionnels de Santé) qui favorise le dépistage, la prévention et le bien-être psychologique des soignants. Les personnes souhaitant s'inscrire devront débourser 5€ pour participer. La course sera suivie d'un buffet dinatoire. 

"Nos soignants sont mal soignés"

À la CPTS ReGards, on explique la génèse du projet SPS (Soigner les Professionnels de Santé) : "Il a débuté par une douloureuse prise de conscience : nos soignants sont mal soignés. Leur vocation est de prendre soin des autres mais qui prend soin d'eux ? Le nom de l'événement "Un ReGards pour ma santé !" est lourd de sens et symbolique. Tout le monde parle de l'attractivité du territoire et comment favoriser l'installation de nouveaux professionnels de santé, mais peut-être vaudrait-il mieux prendre le mal à la racine et s'inquiéter d'abord des soignants déjà présents sur le territoire et s'assurer qu'ils continuent d'exercer dans les meilleures conditions." 

L'ambition du projet SPS passe par un suivi médical anonyme (hors cercle de soin habituellement fréquenté par le soignant) "car les soignants ne se font pas correctement suivre, souvent gênés de se confier à leurs propres collègues de travail". Il y a aussi un suivi psychologique (également anonyme) "devenu indispensable, notamment suite au contrecoup de la crise covid". La CPTS envisage aussi un projet en cours de réflexion "Orphelin de soignants" pour apporter son soutien aux enfants de soignants décédés, à travers la participation financière aux activités extrascolaires, au soutien scolaire, au suivi médico-psychologique...

Inscriptions à la manifestation ouvertes jusqu'à ce mercredi 29 mai en cliquant ici

M.M.

Santé

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio