Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 16.05.2024 - Marie Meunier - 2 min  - vu 181 fois

BAGNOLS/CÈZE Des judokas en route pour le championnat de France ce week-end

Laurent Paul entouré des deux judokas : Nathan Martinez et de Ryan Razakamanana.

- photo Marie Meunier

Le week-end du 18 et 19 mai, se tiendra le championnat de France de judo à Ceyrat, près de Clermont-Ferrand. Trois jeunes du club "Bagnols judo" vont y concourir. 

Cette année, le club "Bagnols judo" voit trois de ses judokas accéder au championnat de France de la discipline. La compétition se tiendra ce week-end à Ceyrat. Il y a tout d'abord Émilie Bonin, 16 ans, originaire de Saint-Victor-la-Coste et qui pratique le judo depuis qu'elle a quatre ans. Depuis cette année, elle a intégré le Pôle Espoir de Montpellier (elle était donc absente au moment de la photo, NDLR) mais défend toujours les couleurs bagnolaises sur les tatamis.

Elle disputera ses combats en 2e division cadette le samedi 18 mai. "Elle sera dans une poule de trois. Puis les deux premières sont injectées dans un tableau avec élimination directe. On va jouer le podium. (...) C'est un bon élément de la Région", décrit Laurent Paul, le directeur technique sportif de Judo 30 (entité regroupant 500 judokas répartis dans cinq clubs que sont Bagnols-sur-Cèze, Connaux, Saint-Victor-la-Coste, Pujaut et Saze). 

"Ça va, on ressent moins de stress que l'année dernière"

Le dimanche, ce sera au tour des deux Bagnolais Nathan Martinez (-81kg) et de Ryan Razakamanana (-90kg) d'aller au championnat de France Espoirs cadets. Ils ont décroché leur ticket pour cette compétition nationale après être arrivés chacun deuxième aux sélections régionales. Déjà l'année dernière, les deux jeunes judokas de 14 et 15 ans s'étaient battu en catégorie minimes. Ils s'entraînent deux à trois fois par semaine et font aussi du renforcement musculaire. "Ça va, on ressent moins de stress que l'année dernière. On vise le podium, on a travaillé", témoignent les deux garçons en phase de passer aussi leur ceinture noire. 

Au-delà de la dimension compétitive, le Bagnols judo connaît une belle dynamique. Avec ses 250 adhérents, l'équipe propose plusieurs cours chaque semaine. Cela va de la baby gym au taiso, en passant par le judo bien sûr ou encore le ju juitsu proposé depuis quatre ans. Le président du club, Jean-Marie Herbet, poursuit : "Depuis cette année, on s'est réinvesti dans les écoles aux alentours de Bagnols. On fait pratiquer le judo dans les salles de motricité. Et pour les écoles qui n'en disposent pas, on va s'équiper de tapis pliables. On devrait les avoir pour la rentrée, cela représente tout de même un investissement d'environ 3 000 €. On espère toucher des subventions." Depuis plus de 30 ans, le Bagnols judo organise aussi des stages multi-activités durant les vacances. Les colonies peuvent rassembler jusqu'à 700 enfants. 

Marie Meunier

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio