Publié il y a 1 an - Mise à jour le 02.03.2023 - Marie Meunier - 2 min  - vu 1648 fois

FOOTBALL L'Olympique de Gaujac, "le petit poucet" en quarts de finale de la coupe Gard-Lozère

équipe 1 olympique de gaujac football

L'équipe victorieuse de l'Olympique de Gaujac, lors du dernier tour de coupe, en janvier dernier.

- photo Olympique de Gaujac

Cela ne fait même pas six ans que l'Olympique de Gaujac existe. Mais déjà le petit club performe. Après avoir remporté la coupe André-Granier l'an passé, l'équipe 1 "continue d'écrire son histoire" en coupe Gard-Lozère.

Créé en 2017 par Léo Mas et Jordan Dalverny, l'Olympique de Gaujac est aujourd'hui présidée par Aurélie Barial. Le club amateur compte 55 licenciés, âgés entre 16 et 40 ans, habitant Gaujac, Tresques, Connaux ou encore Bagnols. Ils sont répartis dans deux équipes. L'une évolue en D3, la deuxième en D4. "Le club est monté en division deux années d'affilé. L'an passé, il s'en est fallu de peu. On a fini à égalité de points", indique Kévin Vuillemenot, éducateur de l'équipe 2 et joueur remplaçant dans l'équipe 1. 

En mai 2022, le petit club a accompli l'exploit en remportant la Coupe André-Granier face au SC nîmois. Cette année, l'Olympique de Gaujac participe à la Coupe Gard-Lozère. Coupe qui réunit au départ 80 équipes, avec un niveau allant de la D4 à la Nationale 3. "Il y a de belles écuries comme Aigues-Mortes ou la réserve de Nîmes. Notre équipe 1 est en D3 alors dans cette coupe, on est le petit poucet", lance Kévin Vuillemenot. 

Mais l'équipe 1 déjoue les pronostics et enchaîne quatre victoires. Une au pénalty contre Bouillargues, puis trois autres contre des équipes de D2. C'est également l'équipe qui a inscrit le plus de buts à ce stade de la compétition. Elle gagne ainsi son ticket pour les quarts de finale. Un bel exploit déjà, même si au sein du club, on nourrit l'espoir d'aller encore plus loin : "Je pense qu'ils sont capables de remporter ce tour-là, d'aller en demi-finale voire en finale. Ils ont l'envie, la niaque, la cohésion pour aller jusqu'au bout", commente la présidente. 

Rencontre de quarts de finale le 19 mars contre Fourques

Suite au tirage au sort, les joueurs rhodaniens se rendront le dimanche 19 mars, à Fourques, seul club encore en lice qui évolue aussi en D3. "C'est dommage de tomber sur la seule équipe où on doit se déplacer (en cas de différence de plus de deux divisions, c'est toujours la plus petite équipe qui reçoit, ndlr). On voulait créer l'évènement en recevant une belle équipe à Gaujac. Mais en tombant sur une équipe du même niveau, cela nous laisse plus de chance pour faire encore un tour dans la coupe", explique Kévin Vuillemenot. Un petit air de revanche devrait quand même flotter du côté des Gaujacois puisqu'ils ont déjà joué deux fois contre Fourques cette saison en championnat de D3 et sont inclinés aux deux matchs. Les Fourquésiens sont en plus troisièmes au classement avec cinq points d'avance devant Gaujac.

En attendant cette rencontre de coupe qui s'annonce pugnace, les joueurs continuent de s'entraîner deux fois par semaine. Quelques-uns devraient revenir de blessure d'ici-là, à part Léo Mas qui s'est cassé la jambe en début d'année. La concentration est aussi tournée vers les deux prochains matchs du championnat programmés avant les quarts de finale de coupe. "On est quatrièmes sur douze équipes. Ça risque d'être compliqué pour la montée, on a perdu pas mal de points en début de saison. Mais on y croit encore", assure le joueur remplaçant. 

Marie Meunier

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio