Publié il y a 16 jours - Mise à jour le 01.04.2024 - Propos recueillis par Marie Meunier - 4 min  - vu 809 fois

L'INTERVIEW Pierre Barré : la course de côte "place Bagnols et Sabran sur la carte nationale du sport auto"

pierre barré course de côte bagnols sabran

Pierre Barré, bénévole dans l'organisation de la cours de côte Bagnols-Sabran. Il commente aussi les manches du championnat (mais pas celle de Bagnols cette année).

- photo Nicolas Millet

La course de côte Bagnols-Sabran fait sa 53e édition le week-end du 6 et 7 avril. 178 pilotes sont engagés sur cette manche qui ouvre le championnat de France de la Montagne. Pierre Barré, bénévole investi dans l'organisation, qui est aussi commentateur du championnat, nous en dit plus. 

Objectif Gard : La course de côte Bagnols-Sabran fait sa 53e édition. Comment s'explique cette longévité ? 

Pierre Barré : C'est un évènement incontournable du Gard rhodanien. Cela nécessite beaucoup de travail, il faut du monde mais c'est une fierté. 

Combien y a-t-il de bénévoles pour encadrer la course ?

Sur le week-end en lui-même, en incluant les commissaires de piste, on est 150 environ. Mais il y a aussi toute la préparation assurée par une dizaine de personnes toute l'année. On se démène pour que ce soit une grande fête. 

course de cote bagnols sabran
Le public était nombreux au bord de la route pour regarder les voitures, l'an passé. • photo Marie Meunier

L'année dernière, malgré le vent, le public était au rendez-vous. Combien de spectateurs sont attendus ce week-end ?

On dépend beaucoup de la météo vu que c'est 100% en extérieur. L'année dernière, on a compté quasiment 4 000 personnes. Cela faisait longtemps que l'on avait pas eu autant de monde. Les prévisions annoncées ont l'air bonnes pour ce week-end, alors on peut espérer faire autant. 

Qu'est-ce qui fait la renommée de cette course ?

C'est une manche du championnat de France, une épreuve incontournable. Sans prétention, c'est un évènement majeur de l'année dans le Gard rhodanien et qui perdure. C'est ouvert aux fans de sport automobile mais c'est aussi un rendez-vous familial. L'année dernière, on a d'ailleurs essayé de baisser le prix des entrées pour permettre aux familles de venir à moindre coût voir des voitures assez exceptionnelles. Jusque-là, on avait un tarif spécial pour chaque jour. Maintenant chaque personne paie 15€ qu'elle reste une ou deux journées. On communique davantage sur l'entrée gratuite pour les moins de 14 ans. On a aussi un des rares tracés du championnat où l'on peut se rendre à pied du départ à l'arrivée sans trop forcer en empruntant les petits chemins. 

En plus, cette course marque le top départ du Championnat de France de la Montagne !

Exactement. C'est un championnat de 13 courses qui passe par la Bretagne, l'Alsace et dans toute la France. On a la chance d'avoir la première manche, sachant que la deuxième se déroule le week-end suivant dans le col Saint-Pierre, à Saint-Jean-du-Gard. On a deux rendez-vous gardois pour démarrer la saison. La course du col Saint-Pierre fête d'ailleurs ses 50 ans, ça va être une belle fête aussi. Ce sont deux courses complètement différentes. 

Combien de pilotes sont attendus cette année pour la course de côte Bagnols-Sabran ?

On a bouclé les engagements mercredi dernier. La liste sera diffusée ce soir, à 19h. On a 178 engagés, c'est un sacré score. On a 144 pilotes en moderne et 34 pilotes en historique. On a un peu plus d'engagés qu'en 2022, l'année de reprise après deux ans perturbés par le covid. Autre record cette année, on va avoir 23 pilotes parmi ces 178, qui sont licenciés de l'ASA Rhône-Cèze, club organisateur de la course Bagnols-Sabran. On n'a jamais vu ça. Au sein de l'ASA, il y a le CSR (Cèze sport racing) une association de pilotes qui ont voulu partager leurs frais et créer une écurie commune. Ils nous ramène un dynamisme supplémentaire. 

Le sport auto a la côte dans le Gard rhodanien alors !

On essaie même si on sait que le sport auto, ce n'est pas toujours évident. C'est parfois délicat vis-à-vis de l'écologie mais la réalité, c'est qu'on parvient à faire venir 4 000 personnes au bord des routes. On remplit les hôtels et restaurants du coin pendant trois jours. Pendant trois jours, on place Bagnols-sur-Cèze et Sabran sur la carte nationale du sport auto. Dans le milieu, tout le monde sait où se trouve Bagnols. 

Au niveau du parcours, pas de changement ?

Non, c'est toujours 3,100 km pour le parcours. Il avait seulement évolué en 2010. Le parc concurrents est toujours en haut. Le record est encore détenu par Geoffrey Schatz (qui avait bouclé la montée en 1'21"376 en 2019, ndlr). 

Il sera là ce week-end ?

Geoffrey Schatz ne pilotera pas cette année car il participe au championnat d'Europe. Mais Fabien Bourgeon, le vainqueur de l'année dernière, sera là. Marc Pernot aussi. Le vainqueur des voitures fermées de l'année dernière, Nicolas Werver, sera absent car lui aussi sur le championnat d'Europe, mais il y aura le championnat de France de la catégorie production, Yannick Poinsignon. Presque tous les favoris du championnat seront là, que ce soit pour les voitures ouvertes et fermées, que pour les historiques. 

Combien y aura-t-il de montées ?

Chaque pilote a le droit à deux montées d'essai pour tester sa voiture. Il y aura ensuite trois montées de course, une le samedi en fin de journée et deux le dimanche. Si le timing le permet, on va essayer de faire une sixième montée. Le classement est établi avec les deux meilleurs chronos de chaque coureur qui sont additionnés. Celui qui a le plus petit cumul l'emporte. 

Est-ce que des animations sont prévues ?

Il y aura le drift comme l'année dernière. Pour faire des baptêmes, il faudra se rendre sur le stand dans le parc concurrents. C'est 80€ la montée payable sur place, sans réservation. Premiers arrivés, premiers servis car on a énormément de demandes. Si le timing le permet, on va essayer d'organiser une séance de dédicace le dimanche midi avec les principaux pilotes du championnat. Dès le jeudi 4 avril, on sera aussi de 17h à 22h, sur le boulevard Lacombe à Bagnols-sur-Cèze pour présenter quelques voitures de l'association CSR. Il y aura un foodtruck et une ambiance musicale. Il y aura des cadeaux à gagner chez les commerçants bagnolais, une tombola sera organisée. 

Propos recueillis par Marie Meunier

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio