Publié il y a 1 an - Mise à jour le 15.05.2023 - Norman Jardin et Corentin Corger - 3 min  - vu 1657 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce lundi 15 mai

Les membres du collectif « Sauvons Nîmes Olympique » seront reçu mardi en Marie de Nîmes (photo Corentin Corger)

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos.

Nîmes Olympique 

Rendez-vous demain à 17h30. Samedi matin, 300 supporters ont répondu à l’appel du collectif "Sauvons le Nîmes Olympique" et se sont rassemblés devant l’hôtel de ville alors que se déroulait le conseil municipal. Après avoir multiplié les chants et les banderoles parmi lesquelles « Assaf – mairie : tous coupables », une poignée de représentants a pu obtenir un rendez-vous avec Julien Plantier, premier adjoint de la ville de Nîmes en charge du dossier des Costières. Cette réunion se tiendra ce mardi 16 mai à 17h30 à l’hôtel de ville. Alors qu’avec six points de retard sur la zone de relégation à trois journées de la fin, Nîmes Olympique file en National, 12 ans après l’avoir quitté, le collectif réclame un véritable projet sportif pour les Crocos et demande donc à la Mairie de mettre la pression sur Rani Assaf. En tout cas d’adopter une position claire. Comment Julien Plantier va-t-il se sortir de cette impasse alors qu’il ambitionne de devenir maire en 2026 ? Sera-t-il prêt à mettre un terme au compromis de vente du stade des Costières si Rani Assaf ne prend du recul avec la direction du club ? Les porte-paroles du collectif sont impatients de le savoir. Le commerçant Corentin Carpentier, l’ancien footballeur Alain Espeisse et les présidents de groupe de supporters Dimitri Pialat (GN 91) et Cyril Roure (Nemausus 2013) seront reçus par Julien Plantier mais aussi Philippe Debondue, directeur général adjoint et Christophe Madalle, directeur général des services.

Maël Durand de Gevigney est sous la menace d’un troisième carton jaune • Photo : Anthony Maurin

Durand de Gevigney, dernier menacé de la saison. Une nouvelle fois, et malgré la défaite qui les envoie pratiquement en National, les Nîmois sont restés plutôt disciplinés sur la pelouse du stade Michel D’Ornano. Comme c’est souvent le cas cette saison, le NO n’a reçu que deux cartons jaunes. Le premier pour Maël Durand de Gevigney, son sixième de la saison et le second en trois rencontres. Le défenseur central est donc logiquement sous la menace d’un troisième avertissement face à Dijon, qui lui ferait rater l’ultime rencontre de la saison contre Sochaux. L'ancien Versaillais restera le dernier Crocodile sous cette menace cette saison puisque après la venue des Bourguignons, les éventuels avertissements reçus à Laval (avant-dernière journée) ne pourront pas suspendre pour la clôture du championnat. Le second carton jaune nîmois à Caen a été attribué à Mehdi Zerkane qui est 24e Nîmois à être averti cette saison. Le NO se classe cinquième au classement du fair-play de la L2 avec 57 cartons jaunes et trois cartons rouges. Du reste, aucun Crocodile n’a été suspendu lors des 15 dernières journées. Le dernier était Lamine Fomba qui, après trois avertissements avait raté la réception de Niort. Rencontre que le milieu de terrain n’aurait de toute façon pas joué puisqu’il venait de s’engager avec l’AS Saint-Étienne.

Ilian Boudache, à droite, a marqué un but important pour la réserve nîmoise. • Photo : Lucas Chevillard – Objectif Gard

Un petit espoir pour la réserve. En s’imposant 2-1 au stade Jean-Bouin, face à Nîmes Chemin-Bas, la réserve de Nîmes Olympique conserve une infime chance de monter en National 3. Les buts d’Ilian Boudache (34e) et Zakariaa Saoudi (85e) entretiennent un mince espoir de quitter le niveau régional. D'autant que le match nul de Montpellier Saint-Clément à Vendargues (1-1) et la défaite de Montpellier Atlas Paillade à Lunel (1-0) resserrent les positions au classement.  Mais les jeunes Nîmois ne sont pas en ballotage favorable et le favori reste le leader Montpellier Saint-Clément, qui compte deux points d’avance sur Nîmes Olympique II et Montpellier Atlas Paillade, qui recevra La Clermontaise avant de se déplacer à Sète qui est déjà condamné à la R2. Le calendrier du NO est bien plus compliqué avec un déplacement à Fabrègues et la réception de Montpellier Atlas Paillade. C’est donc de La Clermontaise que dépend une partie de l’avenir de la réserve nîmoise car on voit mal le FC Sète II accrocher Montpellier Saint-Clément. Quoi qu’il en soit, Nîmes Olympique II, qui n’a perdu que trois matches cette saison (Vendargues, Montpellier Saint-Clément et Lunel), n’a plus le droit à l’erreur.

RCN 

Le meilleur enchérisseur a récupéré le maillot dans les vestiaires • Photo : RCN

5 900€ contre la précarité hygiénique. Le 16 avril dernier, à l’occasion de la réception de La Seyne, le Rugby Club Nîmois a mis aux enchères, le maillot collector que ses joueurs portaient lors de cette belle victoire face aux Varois. Cette rencontre était donc le cadre d’une vente aux enchères qui a vu une tunique blanche et mauve être vendue pour 5 900€. Le vainqueur de l’enchère a eu le plaisir d’aller chercher son maillot dans les vestiaires nîmois, à l’issue du match. Quant à la somme récoltée, elle sera reversée au profit de lutte contre la précarité hygiénique.

Norman Jardin et Corentin Corger

Nîmes Olympique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio