Publié il y a 27 jours - Mise à jour le 29.04.2024 - Norman Jardin - 4 min  - vu 1688 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce lundi 29 avril 2024

Formose Mendy fait son retour dans le groupe nîmois

- Photo : Anthony Maurin

Le groupe nîmois pour ce soir et tous les résultats du week-end.

Nîmes Olympique

Retour de Mendy et sortie de Lamgahez. « On ne change pas une équipe qui gagne ». Si Adil Hermach ne fait pas de cette phrase sa devise, il n’a pas chamboulé le groupe vainqueur à Orléans le 19 avril dernier. Pour affronter le Red Star, ce soir à 21 heures aux Antonins, un seul changement a été effectué. Le capitaine Formose Mendy fait son retour après avoir raté Versailles et Orléans en raison d’une suspension et de la naissance de son troisième enfant. Qui dit entrée dit sortie, et c’est le jeune Zakary Lamgahez qui est le perdant du week-end. Le défenseur central de la réserve plaît beaucoup à Adil Hermach mais il se trouve, bien malgré lui, au centre d’une réclamation déposée par l’US Orléans et qui pourrait coûter cher au NO. C’est probablement par précaution que le staff nîmois n’a pas pris le risque de le retenir pour affronter le leader et champion du National. Au milieu de terrain, on note que Abdallah Lemaangr, titulaire à Orléans pour sa première apparition sur une feuille de match nîmois, figure dans le groupe. Le onze de départ ne devrait pas compter de grandes surprises avec la première apparition de Mendy sous l’ère Hermach et le possible de retour comme titulaire de Doukansy au milieu de terrain. Pour cette rencontre, le stade des Antonins devrait connaître sa plus importante affluence de la saison avec environ 2 500 spectateurs attendus. 

Le onze nîmois probable

Paradowski – Sbaï, Diouf, Mendy, Diallo – Mexique, Doukansy, Picouleau – Camara, Mbina, Mbemba. Remplaçants : Khalid, Thoumin, Sacko, Doucouré et Lemaangr.

Stade Beaucairois FC

Maintien en vue. Après deux défaites consécutives face à Rousset et la réserve de Montpellier, le Stade Beaucairois FC s’est bien repris en s’imposant 4-1 contre Agde. Benaissa (2e), Pappalardo (38e), Ammour (56e) et Saoudi (82e) sont les buteurs gardois du week-end et ils permettent au SBFC de faire un grand pas vers le maintien en National 3. Les Beaucairois, qui comptent un match en retard, ont désormais quatre point d’avance sur la onzième place qui est possiblement relégable. Le SBFC jouera son match en retard mercredi à Fos (6e), puis il y aura un déplacement à Corte (5e) et la réception de Cagnes Le Cros (11e) pour terminer la saison.

Régionale 1

Vers un duel Aigues-Mortes – Le Grau du Roi. Le deux dernières journées de Régionale 1 ont permis d’éclaircir le situation dans le haut du classement. Elles ont été fatales à la réserve de Nîmes Olympique, Lunel et Narbonne qui ont calé au plus mauvais moment. Pour la première place, on se dirige vers un duel entre Aigues-Mortes (1er avec 38 pts) et Le Grau-du-roi (2e avec 37 pts). Le Grau-du-Roi qui s’est imposé à Aimargues (2-1) est en pleine bourre avec une troisième victoire consécutive. De son côté, Aigues-Mortes n’est pas mal non plus en l’emportant à Béziers (2-1). La réserve Nîmoise n’a pu faire mieux qu'un match nul à Béziers (1-1). Enfin, Uzès décroche une belle victoire à Narbonne (3-2), mais reste toujours relégable et Bagnols-Pont ramène le nul de Fabrègues (1-1).

Le classement : 1e Aigues-Mortes 38 pts, 2e Le Grau-du-roi 37 pts, 3e Lunel 34 pts, 4e Narbonne 34 pts, 5e Nîmes Olympique II 33 pts, 6e Montpellier Atlas Paillade 32 pts, 7e Béziers 24 pts, 8e Bagnols-Pont 22 pts, 9e Uzès 20 pts, 10e Fabrègues 18 pts, 11e Vendargues 14 pts et 12e Aimargues 7 pts.

Prochaine journée : samedi 4 mai, Le Grau-du-roi – Fabrègues (19h), Béziers – Vendargues, Nîmes Olympique II – Narbonne (19h). Dimanche 5 mai, Montpellier Atlas Paillade – Aimargues (17h), Bagnols-Pont – Lunel (15h) et Aigues-Mortes – Uzès (15h).

Football Féminin Nîmes Métropole Gard

Les Nîmoises sont mal en point • Photo : Norman Jardin

Des Nîmoises relégables et menacées. La saison catastrophique des Nîmoises se poursuit avec une nouvelle déconvenue. C’est cette fois Clermont qui s’est imposé au stade Jean-Bouin (7-2). Ce nouveau naufrage rappelle d’autres cartons encaissés par les Gardoises par exemple à Clermont au match aller (9-0), ou contre Valence (7-0) et Toulouse (6-0). Cette défaite, la onzième en 19 journées, bloque Nîmes dans le zone des relégables en Régionale 1. Il ne reste que deux journées au FFNMG pour sauver sa place en D3F. Mais tout espoir n’est pas perdu puisque les Nîmoises accueilleront Le Puy (6e) qui ne joue plus rien dans ce championnat et elles se déplaceront à Lattes en clôture du championnat. C’est justement avec les héraultaises que Nîmes se dispute la dernière place du maintien. Avant ce choc de la dernière journée, les Lattoises se déplaceront à Lyon où, sauf énorme surprise, elles ne devraient pas s’imposer.

Nim'arguerittes

nim'arguerittes
La joie des Nîmoises • Photo USAM

Une double montée ! Samedi soir, le handball nîmois était à la fête. En plus de la victoire des garçons face à Chartres (31-29), les filles ont vécu une belle soirée. En s'imposant 31-21 face à Eyguières, Nim'arguerittes a validé sa première place synonyme de montée en Nationale 1. Un bel exploit pour l'entente fondée la saison dernière qui signe deux accessions en deux ans. Mais les bons résultats ne s'arrêtent pas là. Car dans le même temps, l'équipe réserve a aussi acté sa promotion en Nationale 3 en remportant le derby face à Montpellier (30-29). Petit à petit, le handball féminin renaît de ses cendres dans la capitale gardoise. 

Norman Jardin

Nîmes Olympique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio