Publié il y a 26 jours - Mise à jour le 03.05.2024 - Norman Jardin, Corentin Corger et Louis Valat - 5 min  - vu 902 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce vendredi 3 mai 2024

Mathis Picouleau et les Nîmois affrontent ce soir GOAL FC

- Photo Anthony Maurin

Quelques changements dans le onze de départ du Nîmes Olympique...

Nîmes Olympique

On prend les mêmes et on recommence. Le groupe vainqueur du Red-Star (1-0) lundi est reconduit. S’il n’y a pas de surprise dans le liste des joueurs retenus, il pourrait il y avoir des changements dans le onze de départ. Au milieu de terrain, Brahima Doukansy, qui a été touché lundi soir, pourrait laisser sa place à Abdallah Lemaangr. Enfin, Marowane Khalid pourrait être titulaire sur le côté gauche de l’attaque, à la place de Freddy Mbemba. En raison de la blessure à l’épaule de Vicenzo Cozzella, c'est Fabrice Ondoa qui sera le 17e joueur, donc hors feuille match. C’est libéré d’une menace de retrait de points que les Nîmois débuteront la rencontre de ce soir à Chasselay (face au GOAL FC), puisque l’on a appris dans la journée, que la réserve déposée par l’US Orléans a été rejetée par la FFF.

Le onze de départ possible : Paradowski – Sbaï, Diouf, Mendy, Diallo – Mexique, Doukansy (ou Lemaangr), Picouleau – Camara, Mbina, Mbemba (ou Khalid). Remplaçants : Doucouré, Khalid (ou Mbemba), Sacko, Thoumin, Lemaangr (ou Doukansy).

USAM

Le groupe pour affronter Ivry. Dans cette fin de saison, l’USAM va tenter d’arracher la cinquième place de la Liqui Moly starligue. Le défi est de taille sachant que les Nîmois doivent encore affronter Nantes et le PSG dans les quatre dernières journées. Hier soir, Limoges (5e) a été tenu en échec par Créteil, ce qui donne un peu d’espoir à l’USAM qui se retrouve, avant de recevoir Ivry (samedi à 20h), 8e avec trois points de retard sur les Limougeauds. Les Gardois n’ont plus le droit à l’erreur, ils sont condamnés à réaliser un exploit en fin de saison pour accéder au top 5.

Le groupe nîmois : Baznik, Del Blanco, Rebichon, Vincent, Tobie, Dupuy, Minel, Acquevillo, Zuzo, Konradsson, Mohab, Gibernon, Sanad, Peyre, Poyet et Gallego.

FC Moussac

Les supporters se mobilisent. Jeudi prochain (9 mai), le Football Club de Moussac (Départementale 1) va vivre un moment historique. En effet, le club de la Gardonnenque participera à sa première finale de la coupe Gard-Lozère. Même si les « Jaune et noir » ne partiront pas favori face à l’ogre Aigues-Mortes (R1), ils ont bien l’intention de jouer le coup à fond. Il y a tout de même un match que le FCM pourrait gagner, c’est celui des tribunes. Le beau parcours de Moussac a suscité un bel engouement et les deux bus (10 € par personne) mis à la disposition de ses supporters sont désormais presque complets. Ce ne sont pas moins d’une centaine de fans qui feront le déplacement jusqu’à Vauvert, pour assister à la finale. Le FCM pourra aussi compter sur le soutien de tout ceux qui se déplaceront par leur propre moyen. Des écharpes sont également en vente (10 €) et un apéro « Tous en jaune » sera organisé avant le match. Voilà qui promet une belle ambiance pour le finale et pourquoi pas un nouvel exploit de Moussac.

Football Gard-Lozère

16 joueurs, venant de huit clubs gardois, étaient présents au stade d’Aubarne à Saint-Anastasie • Photo : DR

Les U13 se perfectionnent. Sous la houlette de Lionel Rochette, cadre technique pour la Fédération française de football au sein du district Gard-Lozère, les jeunes pépites du territoire se sont retrouvées pour un entraînement spécifique de perfection. En effet, 16 joueurs, venant de huit clubs gardois, étaient présents au stade d’Aubarne à Sainte-Anastasie. Des apprentis footballeurs qui ont eu droit à une séance complète avec des exercices mais aussi des ateliers plus ludiques. L’occasion de faire le point pour les instances locales sur le potentiel de futurs bons joueurs dans le Gard.

Tennis

Carole Monnet se rassure sur terre... La joueuse française trouve du réconfort sur terre battue après une période difficile ces derniers mois, marquée par une série de revers la faisant sortir du Top 200. Alors que la saison sur terre battue débute avec Roland-Garros en ligne de mire, la joueuse du TC Alésien a montré des signes encourageants lors du WTA 125K de Saint-Malo, en Bretagne. Elle a franchi avec brio le premier tour en s'imposant face à la joueuse française Séléna Janicijevic, classée 242e mondiale, avant de livrer une performance prometteuse malgré la défaite en huitième de finale contre Katie Volynets, hier. Cette dernière, tête de série numéro 7 et classée 106e mondiale, était une adversaire bien trop coriace pour la Française qui retrouve néanmoins des couleurs.

...et signe sa première finale de l'année en double ! La joueuse du TC Alésien n'a pas plié bagage. Et pour cause, dans ce même tournoi WTA 125K de Saint-Malo, Carole Monnet continue de concourir, mais cette fois-ci en double aux côtés d'Estelle Cascino. Après avoir décroché leur place en demi-finale en battant les Américaines Carmen Corley et Ivana Corley (6-4/6-4) au tour précédent, elles se sont retrouvées face à la redoutable paire composée de la joueuse australienne Olivia Gadecki et de sa partenaire britannique Olivia Nicholls, les têtes de série numéro 2 du tournoi de double. Alors que le match s'annonçait palpitant, les dernières nommées ont néanmoins été contraintes d'abandonner. Le match était prévu pour ce vendredi à 13 heures. Ce sera donc la deuxième finale de l'année civile pour Carole Monnet après celle à Bangalore, en Inde, en janvier denier. La première en double. Elles défieront demain sur le court central du WTA 125K de Saint-Malo, les joueuses tchèques Amina Anshba et Anastasia Dețiuc. 

Arc Club Nîmois

Jean-Charles Valladont • Photo ACN

Une première place à défendre. Avec dans ses rangs, Jean-Charles Valladont et Victoria Sébastian, L’Arc Club de Nîmes, qui en tête du classement provisoire féminin et masculin, tentera de conserver ses deux points d’avance sur ses rivaux pour le titre de champion de France. Pour cela, l’ACN devra remporter sept à huit rencontres. L'objectif du club est clair : conserver la tête du classement provisoire féminin et masculin et compter deux longueurs d'avance sur les autres prétendants au titre à l'issue de cette 2e journée. Pour cela, il faudra remporter, ce week-end, au minimum sept des huit rencontres au programme. Chez les femmes, Victoria Sébastian sera la capitaine, Mélanie Gaubil fera son retour après blessure, Maïa Tincu et Anaëlle Florent complèteront l'équipe du coach Lionel Allasio. C'est la composition la plus compétitive. Chez les hommes, Jean-Charles Valladont retrouve son poste de capitaine avec à ses côtés : Iban Bariteaud, Franck Eyeni et Thomas Aubert. Baptiste Addis ne disputera pas cette compétition par équipe sur avis du coach de l'équipe de France Olympique pour le préserver en vue des prochains championnats d'Europe. Sur les huit rencontres au programme de ce week-end, les Gardois auront quatre matchs où leur niveau de performance devrait faire l'écart : contre Nice (14e), Belfort (16e), Brignais (15e) et Sarcelles (13e) qui jouent déjà le maintien. Il faudra en revanche être très concentré lors des matchs contre Issy-les-Moulineaux (6e) et Compiègne (2e). Nîmes rencontrera ensuite deux prétendants au titre : Clermont-Ferrand emmené par Thomas Chirault et Rennes, par Nicolas Bernardi. Ces deux journées de championnat de France se dérouleront à Smarves (Vienne) samedi et dimanche.

Norman Jardin, Corentin Corger et Louis Valat

Nîmes Olympique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio