Publié il y a 28 jours - Mise à jour le 28.05.2024 - Louis Valat - 2 min  - vu 1350 fois

OAC La DNCG valide le budget en l'état du club

mallaroni Bilange

Le tandem Mallaroni-Bilange.

- Photo Corentin Migoule

La validation du budget de l'OAC par la DNCG ce mardi 28 mai ouvre la possibilité d'une réintégration en National 2, sous réserve des décisions finales sur les rétrogradations possibles d'autres clubs à venir. Une réponse finale est attendue pour cet été.

Plus que jamais,  les yeux sont tournés sur les moindres décisions prises par la commission fédérale de contrôle des clubs (DNCG) qui statue en cette fin de saison sur les situations financières des différents clubs professionnels. Ces décisions sont cruciales car elles déterminent non seulement l'avenir économique des clubs, mais aussi leur participation aux compétitions futures. De son côté, l'OAC attend de connaître son sort : jouera-t-elle en National 3, conformément à la décision sportive, ou sera-t-elle repêchée pour évoluer en National 2, profitant ainsi de la rétrogradation de plusieurs clubs ?

En attendant, le club devait être irréprochable, sans aucune anomalie financière ni de gestion. La commission de contrôle examine minutieusement les comptes et la gestion des clubs, et tout écart par rapport aux normes financières établies peut entraîner des sanctions sévères, allant de la rétrogradation à l'interdiction de recrutement. Bonne nouvelle. Ce mardi 28 mai, la DNCG a validé le budget du club en l'état, signifiant que le club alésien a passé avec succès le premier obstacle lui permettant de rester en compétition à un niveau supérieur. Un "ouf" de soulagement pour les supporters.

L'acceptation du budget par la DNCG est un premier signal de la santé financière du club et de sa conformité aux normes strictes de gestion imposées par l'organisme de contrôle. Cette décision ouvre donc la voie à une possible réintégration en National 2, sous réserve, évidemment, de la validation finale de la DNCG concernant la rétrogradation des autres clubs. En effet, la DNCG a annoncé la rétrogradation administrative du club de Libourne (N2) en National 3, permettant ainsi provisoirement à un premier club d'être repêché en National 2. Pour rappel, il s'agit du neuvième le moins bien classé des quatre groupes de National 2. Alès est actuellement troisième sur cette liste des clubs pouvant potentiellement être repêchés. Encore de l'espoir ?

Louis Valat

OAC Alès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio