Publié il y a 5 mois - Mise à jour le 27.10.2023 - Corentin Migoule - 2 min  - vu 5143 fois

RALLYE Un pilote gardois parmi les favoris du 64e Critérium des Cévennes

64E CRITÉRIUM DES CÉVENNES

Un Saint-Jeannais parmi les favoris du Critérium des Cévennes.

- ARCHIVES ASA HÉRAULT

Originaire de Saint-Jean-du-Gard, Léo Rossel s'avance parmi les favoris du 64e Critérium des Cévennes qui débute ce vendredi 27 octobre avec une première spéciale au départ de Sumène. 

Si le shakedown a bien eu lieu ce jeudi dans l'Hérault, autour de Fontanès et Saint-Bauzille-de-Montmel, le rallye s'élancera vendredi 27 octobre pour 107,53 km de spéciales, en commençant par les 12,31 km de parcours entre Sumène et Saint-Martial. 18,20 km suivront entre Alzon et Blandas, avant les 16,3 km entre Montdardier et Roquedur. L'après-midi verra la répétition de cette boucle, avant une super spéciale au fun kart de Brissac, puis un dernier passage, en début de soirée, entre Sumène et Saint-Martial.

Samedi 28 octobre, la journée de 110,4 km commencera doucement avec les 12,7 km entre Saint-André-de-Valborgne et le col d'Uglas. Ce sera, ensuite, le double de kilomètres à parcourrir entre le col du Pas et le col de Bès, sur les pentes de l'Asclier. La fin de matinée se jouera sur les 14,4 km qui séparent le col de la Tribale d'Ardaillès. L'après-midi, place à la plus longue spéciale du rallye, de 38,4 km, entre Saint-André-de-Valborgne et le col de Bès, en passant par le col de l'Espinas. Puis, une répétition de la spéciale de la matinée entre le col de Trobal et Ardaillès, avant un dernier petit parcours, en pic Saint-Loup, autour de Claret.

Au total, 217,8 kilomètres chronométrés en 14 spéciales sont au programme de ces deux journées sur des routes cévenoles dont l'habituelle sinuosité ne sera qu'accentuée par la pluie de ces jours derniers. 160 équipages, 110 modernes, 29 VHC et 21 VHRS/VMRS, sont engagés dans ce 64e Critérium des Cévennes organisé par l’association sportive automobile (ASA) Hérault et comptant pour le Championnat de France des rallyes.

Un record dans le viseur pour Yoann Bonato

Trois pilotes se tiennent d'ailleurs en moins de 25 points avant le début du Critérium des Cévennes : Yoann Bonato, premier avec 134 points, Éric Camilli, second avec 125 points, et Léo Rossel, troisième avec 110 points. Le dernier nommé, frère cadet de Yohan qui n'est autre que le champion de France 2019, vainqueur du Critérium en 2017 et actuellement deuxième du WRC2, est originaire de Saint-Jean-du-Gard.

Il enregistrera sa quatrième participation dans l'épreuve, quelques jours après avoir remporté à Ambert la finale de la Coupe de France des rallyes. S'il connaît plutôt bien les routes du Critérium des Cévennes, le Saint-Jeannais aura fort à faire pour déloger Yoann Bonato, le grand favori. Avec cinq victoires en Cévennes au compteur, en cas de succès, le dernier nommé rejoindrait Bernard Béguin au rang des recordmen du nombre de victoires (6) dans l'épreuve. 

Du côté des locaux, l'inusable Stéphane Sarrazin reste un prétendant naturel au podium. Les Alpine A110 Rally RGT de Raphaël Astier, Cédric Robert et Jean-François Mourgues (double vainqueur ici en 2001 et 2009) font office d'outsiders sérieux. Éric Mauffrey (Skoda Fabia Rally2), Yannick Vivens (DS3 R5) et Julien Casale (C3 Rally 2), entre autres, en font également partie. Ça promet ! 

Corentin Migoule

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio