USAM
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 02.12.2022 - Corentin Corger - 2 min  - vu 574 fois

USAM Un déplacement périlleux à Chartres

konradsson usam

Konradsson et les Nîmois s'attendent un match compliqué à Chartres

- USAM

Ce soir, à 20 heures, pour la 12e journée de Starligue, l'USAM Nîmes Gard (9e, 12 pts) se déplace à Chartres (12e, 7 pts). Un match qui s'annonce compliqué pour la Green team car à domicile les Chartrais ont déjà fait tomber Aix, Chambéry et tenu en échec Toulouse. 

La défaite vendredi dernier au Parnasse contre Aix (31-33) a forcément laissé un goût amer aux Nîmois. "Il y avait beaucoup de déception. Après avoir revu le match, tout n'est pas à jeter. On a fait énormément de bonnes choses. Il faut le temps que ça prenne, il y a plein de nouveautés", tempère Tom Poyet. Mais du temps, les Usamistes en ont peu. Après Chartres, il y aura trois confrontations avant la trêve hivernale, face à des concurrents directs à la quatrième place (Toulouse, Cesson et Limoges). Nîmes n'est pour l'instant qu'à deux points de l'objectif mais attention ne pas être trop décroché à la moitié du championnat dans cette lutte à sept pour le moment. 

"Ça va forcément venir. C'est difficile de mettre en place une nouvelle équipe avec autant de changements, deux nouveaux gardiens", insiste également l'entraîneur adjoint, Yann Balmossière, qui précise aussi l'absence de longue durée de deux recrues : Hugo Kamtchop-Baril, opéré avec succès cette semaine et Boïba Sissoko. Staff et joueurs sont optimistes et demandent un donc un peu de patience avant que la machine soit complètement lancée. Dans un premier temps, il faut continuer à battre les équipes qui luttent pour le maintien. 

poyet usam
Avec l'absence de Kamtchop-Baril, Tom Poyet a pris plus de responsabilités (Photo Anthony Maurin) • Anthony MAURIN

Surtout chez un adversaire très coriace dans sa halle Jean-Cochet où il affiche une certaine solidité. Aix en match inaugural (34-27) et Chambéry (29-28) s'y sont déjà cassés les dents. Toulouse s'en est sorti avec un nul (24-24) et même l'ogre parisien a failli trébucher. L'octuple champion s'est imposé d'un petit but en toute fin de partie (32-33). Les Nîmois sont donc prévenus. Mais pour rester dans la course à l'Europe, le faux-pas est interdit. 

Ljubomir Vranjes malade

Hormis la défaite à Montpellier, les Gardois se déplacent plutôt bien cette saison. "On a moins de pression à l'extérieur, on est plus libéré. Les matchs sont vraiment aboutis. C'était déjà le cas l'année dernière, confie Yann Balmossière, c'est un groupe qui aime être en quelque sorte en autarcie et se retrouver ensemble en déplacement." Un coach adjoint promu principal pour cette rencontre car Ljubomir Vranjes est grippé et n'a pas pris le train. Chartres porte bonheur à Yann puisqu'il s'était déjà retrouvé à être le numéro un lors des deux rencontres de la saison passée où Nîmes s'était imposé par deux fois. Franck Maurice était suspendu à l'aller et il avait quitté son poste au retour. 

Au total, les Usamistes restent sur cinq victoires consécutives face à Chartres depuis sa remontée dans l'élite. Si le coach est forfait, le groupe, lui, reste le même que face à Aix avec toujours les trois absents de longue durée (Tesio, Kamtchop-Baril et Sissoko). Attention au piège donc pour des Nîmois qui ont envie de finir 2022 avec une série positive. 

Le groupe retenu : Baznik, Demaille; Poyet, Gallego, Joblon, Dupuy, Minel, Acquevillo, Tobie, Salou, Konradsson, Hesham, Vincent, Rebichon, Sanad, Gibernon. 

Retrouvez le programme de cette 12e journée et le classement : 

Corentin Corger

USAM

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais