Publié il y a 1 an - Mise à jour le 23.05.2023 - Corentin Migoule - 3 min  - vu 2560 fois

MIALET Dylan Rocher parrain d'un nouvel évènement au camping Les Plans

Dylan Rocher

Dylan Rocher, souriant et disponible au camping Les Plans.

- Corentin Migoule

Ce mardi 23 mai, le boulodrome Henri Auran du camping Les Plans situé à Mialet était le théâtre d'un tournoi pas comme les autres : le National pétanque inter-campings. Parrain de l'évènement, le septuple champion du monde Dylan Rocher était évidemment de la partie. 

Gérant du camping Les Plans à Mialet, Clément Fernandez a du flair et du réseau. Par la force des choses, parce qu'il a apprécié chacune de ses venues au camping, le champion du monde de pétanque Dylan Rocher est devenu son ami. Tout comme l'était déjà Matthias Manteghetti, que le trentenaire gardois a connu lorsqu'il était encore journaliste sportif à Canal+.

C'est ce trio à la composition pas banale qui se cache derrière l'organisation d'un tournoi inédit : le "National pétanque inter-campings". "La pétanque et le camping, ça marche bien ! J'ai vu que ça n'existait pas. Alors j'ai dit à Matthias de foncer", rejoue Clément Fernandez. La même année, début 2022, son ex-confrère s'associe à Dylan Rocher, lequel est très vite emballé par l'idée. 

Dylan Rocher
Dylan Rocher, souriant et disponible au camping Les Plans. • Corentin Migoule

"L'idée, c'était de permettre à "monsieur tout le monde" de rencontrer Dylan Rocher et qu'il puisse se dire qu'il a joué une finale nationale contre lui", résume Matthias Manteghetti. "On est partis de rien ! 24 campings ont adheré au concept. L'été dernier, chaque camping a organisé son concours en interne et les vainqueurs s'affrontent aujourd'hui chez moi", rajoute Clément Fernandez.

Le boulodrome de son camping baptisé Les Plans était en effet le théâtre des phases finales depuis hier, lundi. Si plusieurs campings gardois ont été au rendez-vous, dont le voisin de la Berge fleurie ou le camping municipal de l'Espiguette, des établissements de Bretagne, du Finistère et de Normandie avaient envoyé des triplettes.

pétanque
Mi-ombre mi-soleil, le boulodrome du camping les Plans a accueilli les finales du National pétanque inter-campings. • Corentin Migoule

"On a des joueurs de très bon niveau", faisait apprécier Matthias Manteghetti. Parrain de l'évènement, le septuple champion du monde Dylan Rocher, accompagné de son acolyte Stéphane Robineau, a supervisié l'ensemble des parties et délivré quelques conseils aux joueurs amateurs. "Il y a une très belle ambiance et un très bon niveau. À la pétanque tout est possible, sur une partie tu peux battre n'importe qui", s'enthousiasmait le récent vainqueur des Six jours de Draguignan et d'un tournoi prestigieux à Las Vegas. 

"C'est dans un cadre bon enfant et amateur, mais on a un bon niveau avec de jolies parties", assurait quant à lui Clément Fernandez, qui avait prévu d'offrir aux futurs gagnants une semaine de vacances au camping Les Plans. Ce mardi, alors que la menace de l'orage planait en fin de journée, l'enchaînement des parties s'est acceléré de sorte que la grande finale a pu se disputer avant le déluge. 

Trophées
Les trophées promis aux vainqueurs.  • Corentin Migoule

Brillante depuis son arrivée la veille, la triplette qui représentait le camping de l'Espiguette s'est adjugée la première édition du National pétanque inter-campings. La veille, un jeune campeur de l'Espiguette, membre de ladite triplette, avait eu le privilège de défier Dylan Rocher au tir de précision. D'autres ont affronté "Dydy la foudre" lors d'un match d'exhibition.

De quoi permettre à celui qui cumule aussi treize titres de champion d'Europe de réviser ses gammes en toute décontraction. Une petite parenthèse gardoise enchanteresse pour le Manceau qui, jusqu'aux championnats du monde en septembre prochain, va enchaîner les tournois à une cadence infernale.

Quant au camping l'Espiguette, il a, avec sa victoire du jour, gagné le droit d'organiser la finale de la 2e édition d'un tournoi qui restera donc dans le Gard. "On espère entre 40 et 50 campings l'année prochaine", échafaude déjà Clément Fernandez. Son compère Matthias Manteghetti est sur la même longueur d'onde : "Dans trois ou quatre ans, on peut imaginer 100 campings inscrits." Chiche !

Notre interview vidéo :

!

Corentin Migoule

Vidéo

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio