Actualité générale.Actualités

GARD : HARO SUR LES MAUVAIS AUTOMOBILISTES

C'est une première en France. Hier, jeudi 2 février, la Préfecture de la région du Languedoc-Roussillon a annoncé le lancement d'une étude de mieux comprendre le fort taux d'accidentologie sur les routes du Gard et de l'Hérault, les deux mauvais élèves au national. Le comportement des automobilistes serait-il la seule cause des mauvais chiffres, en baisse toutefois, de l'Hérault (99 tués en 2011) et du Gard (71 tués en 2011 contre 75 en 2010) ? C'est ce que cette étude menée par Catherine Mallet, coordinatrice de la sécurité routière à la préfecture de l'Hérault, va tenter de déterminer.

Cette étude, dont les résultats sont attendus pour la rentrée de septembre, s'orientera autour d'un travail mené par trois groupe de quinze usagers de la route et d'un autre groupe constitué d'agents des forces de l'ordre dans chaque département. Chaque personne devra s'entretenir avec un psychologue le temps d'une demi-journée.

"Les 13 ne savent pas conduire." "Mais non, ce sont les 30 ne savent pas." D'un département à un autre, la façon de conduire n'est pas la même. Cette étude compte bien prendre en compte ce paramètre et le vérifier par la même occasion en sélectionnant des automobilistes qui sont originaires du Gard et l'Hérault et puis d'autres qui viennent tout juste de s'installer.

Un appel à candidature a été lancé sur les sites internet des préfectures, pour pouvoir trouver un maximum de candidats intéressés par cette étude.

À noter que pour permettre une comparaison et affiner l'analyse, des groupes identiques seront constitués en Loire-Atlantique, un département qui a à peu près les mêmes caractéristiques en terme de population que le Gard et l'Hérault mais dont le taux d'accident est moins élevé. moindre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité