A la uneActualité générale.Actualités

LA FIN DES SOLDES : LES COMMERÇANTS NE BRADENT PAS LEUR SOURIRE

Photo DR/S.Ma

Les étiquettes -50%, -60%, -70% et même -80% ont disparu, ce mercredi matin, des magasins. Bye bye aux soldes d'Hiver 2012. Un bilan s'impose. Objectif Gard a retrouvé les commerçants rencontrés quelques jours avant la période de la "braderie" hivernale générale, pour en savoir un petit peu plus sur leurs ventes. Souvenez-vous, un sondage Ipsos réalisé du 28 décembre 2011 au 3 janvier 2012, pour le Conseil national des centres commerciaux, annonçait une baisse de fréquentation dans les magasins comparé à 2011. 76% des sondés (sur un échantillon de 1 010 personnes âgées de 16 ans et plus) envisagent de faire les soldes contre 85% l’an dernier. Et bien, il semblerait que les propos de nos commerçants contredisent ce sondage.

Du côté de La Halle, Carré Sud à Nîmes

"La tendance est sensiblement la même que l'an dernier, avec une différence de seulement -5% du chiffre d'affaires entre les soldes d'hiver 2011 et 2012, lance Patrice Gramond, directeur du magasin de vêtements La Halle, Carré Sud Nîmes. Ces soldes représentent généralement 40% de notre chiffre d'affaires de l'année et nous avons atteint notre objectif." Quant à savoir à quoi correspondent ces pourcentages, information classée secret défense. Tout ce que l'on peut savoir, c'est que le résultat est satisfaisant. Un peu grâce aux prix bas affichaient dès les premiers jours... "De notre côté, nous avons cassé les prix dès les débuts des soldes avec des articles proposés à -70%. Il n'y a plus comme cela se faisait avant les démarques, explique le directeur. Aujourd'hui, on tape fort dès le départ, en s'alignant généralement sur la concurrence. Et puis, au fil des jours, on s'adapte, on change le taux progressivement." ... Un peu aussi grâce aux températures glaciales de ces dernières semaines. "Ce froid nous a offert un véritable coup de boost, il nous a permis d'écouler notre stock de grosses pièces -- comprenez manteaux, écharpes, bonnets, Ndlr -- dans la gamme adultes et surtout enfants. D'ailleurs nous n'avons quasiment plus d'articles d'hiver pour enfants."

La collection Automne/Hiver s'en va, la collection Printemps/Été s'en vient. Elle est d'ailleurs déjà en place depuis le début des soldes. Bien entendu, les articles plus légers n'ont pas bénéficié d'une baisse des prix, mais ça ne saurait tarder. "Nous avons des soldes flottants au mois d'avril. C'est d'ailleurs pour cela que, et ce même si nous nous maintenons dans nos chiffres, les soldes d'hiver et d'été ne marchent pas aussi qu'il y a une dizaine d'années."

Du côté de Yves Rocher, Cap Costières à Nîmes

Là encore, l'heure est aux félicitations. Céline Roques, gérante de la boutique Yves Rocher au cœur du centre commercial Cap Costières à Nîmes, a du mal à contenir son enthousiasme. "Nous avons enregistré une très belle progression, dépassent de très loin les +10% comparé au chiffre d'affaires des soldes d'hiver 2011." Là encore nous n'aurons pas plus de précisions concernant le chiffre d'affaires. Pendant près d'un mois, tout les produits du magasin étaient affublés d'une étiquette -50%. "Le maquillage et les produits de soin ont très bien marché. Les femmes, soit 99% de notre clientèle, sont beaucoup tournées sur les produits d'hygiène destinés à toute la famille, c'est-à-dire pour elle, les enfants et leur mari qui de plus en plus leur passe commande pour acheter des articles chez nous" s'amuse Céline Roques. Autres produits qui ont trouvé leur public, "les crèmes pour les mains et les baumes à lèvres". Conséquence du froid, sans aucun doute.

Les ventes sur le net en progression

Selon les premiers résultats de FIA-NET, un service d'information de référence sur le e-commerce, les soldes d’hiver 2012 ont été aussi bons qu’en 2011. En effet, sur son périmètre d’observation, FIA-NET constate une augmentation du nombre de commandes de 5 % ainsi qu’une légère hausse du chiffre d'affaires par rapport à 2011. Il est à noter que le panier moyen a toutefois baissé d'un euros pour s'établir à 163€.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité