Actualité générale.ActualitésFaits DiversFaits divers.

ALÈS : IL VEND DES STUPÉFIANTS SOUS LES YEUX DES POLICIERS

Hier, soit le mardi 28 février, vers 16 heures dans le centre d'Alès, un dealer de stupéfiants a été pris, par hasard, en flagrant délit de trafic de stupéfiants par des policiers de la brigade anti-criminalité (B.A.C.). Direction la garde à vue.

Il est environ 16 heures lorsque des agents de la B.A.C. au volant d'un véhicule banalisé se garent derrière une voiture sur le parking de la Poste à Alès. Sans le savoir, ils stationnent juste derrière le véhicule d'un dealer de stupéfiants... mais ils vont très vite s'en rendre compte, lorsqu'un homme d'une trentaine d'années s'approche du véhicule, un billet de 20 euros à la main. Le jeune homme assis à la place du conducteur dans la voiture garée devant celle des policiers lui tend alors un petit paquet. Les policiers quelque peu surpris ne ratent rien de la transaction.

Le client et le dealer, tout aussi surpris que les agents de la B.A.C. quelques minutes plus tôt, seront donc immédiatement interpellés pour trafic de stupéfiants. Les deux individus d'ailleurs ne tenteront pas de nier les faits, l'un reconnaissant avoir pris contact avec le dealer pour acheter 20€ de stupéfiants, l'autre précisant que c'était la première fois qu'il s'adonnait à ce genre de trafic. Placé en garde à vue, le dealer, un Alésien âgé de 19 ans, devrait être présenté demain devant le procureur de la République d'Alès, Thierry Lescouarc'h, dans le cadre d'une convocation en reconnaissance de culpabilité, une procédure qui lui permettra d'échapper à la correctionnelle.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité