EconomieMédias.

FRANCE 2 : « Complément d’enquête » consacre un reportage aux pompiers volontaires gardois

Lors de la Feria de Nîmes, une équipe de l'émission Complément d'enquête a suivi les sapeurs-pompiers volontaires du Gard. Capture d'écran.

Le nouveau numéro de "Complément d'enquête" diffusé sur France 2 hier, jeudi 14 juin dès 22h30, avait pour thème "Pompiers: y a-t-il le feu à la caserne ?". À cette occasion les équipes de l'émission présentée par Benoît Duquesne ont consacré un reportage sur les pompiers volontaires gardois.

Ce numéro de "Complément d'enquête" s'inscrit un mois après l'affaire de viol mettant en cause la prestigieuse équipe de gymnastique des Sapeurs Pompiers de Paris. Un fait qui a fait couler beaucoup d'encre, plongeant les soldats du feu dans une tourmente médiatique inédite. Que s'est-il réellement passé dans le bus de "la Spéciale", cette unité d'élite qui, avant d'être dissoute, faisait la fierté des pompiers ? Comment les pompiers continuent-ils à assurer leurs missions de service public alors que ce corps de métier qui mêle professionnels et volontaires connaît une crise des vocations sans précédent. Comment sont pris en charge les soldats du feu blessés au cours d'une mission ? "Complément d'Enquête" dans les coulisses d'un métier populaire mais en crise.

Pour répondre à ces questions, les journalistes ont suivi pendant une semaine -- celle de la Feria de Nîmes -- Alexis Lasserand, 22 ans et Marion Court, 20 ans, deux sapeurs-pompiers volontaires dans le Gard. Les téléspectateurs ont ainsi pu découvrir le quotidien de ces deux soldats du feu, des passionnés payés à la vacation qui font un travail de professionnels alors qu'ils ne le sont pas. La spécificité à la française lorsque l'on sait que seulement 20% des sapeurs-pompiers sont des professionnels.

À découvrir en vidéo en cliquant ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité