Actualité générale.Actualités

COLLÈGE LA SALLE À NÎMES : Les élèves de troisième fins prêts à sauver des vies

221 élèves de troisième du collège Saint-Jean-Baptiste de La Salle ont reçu leur diplôme de secouristes. Photo DR/S.Ma

Avant même de passer les épreuves du Brevet des collèges, les 221 élèves en classe de 3ème au Collège Saint-Jean-Baptiste La Salle à Nîmes ont reçus, ce mercredi matin, leur premier diplôme, celui de Prévention et Secours civiques de niveau 1.

Ils étaient tous réunis, avec leur professeur, ce mercredi à 11h30 dans la cour de l'école maternelle de Saint-Jean-Baptiste de La Salle. C'est là que le directeur adjoint de l'établissement, M. Cuillé, le conseiller principal, Gilles Gache ainsi que Samuel Mathis, le président du comité départemental du Gard de la Fédération Française de sauvetage et du secourisme et Anne Talagrand, présidente de l'association gardoise de secourisme, leur ont donné rendez-vous pour la remise des diplômes de secouristes. Un bout de papier, la récompense, pour ses adolescents âgés de 14-15 ans,  de toute une année de formation accompagnés d'une dizaine de moniteurs et instructeurs.

"C'est la première année que ce diplôme d’État -- lancé à l'initiative des ministères de l'Intérieur et de la Santé -- est délivré dans le cadre d'un contrôle continu. C'est-à dire que dans les emplois du temps des élèves figuraient des horaires dédiées à cette formation, 14 heures en tout réparties dans le courant de l'année" précise Samuel Mathis qui a été contacté en début d'année par Gilles Gache, le conseiller principal pour mettre en place ce dispositif. "Les enfants ont bien sûr appris les gestes de premiers secours mais on leur a aussi fait prendre conscience qui ont une réelle responsabilité citoyenne dans cette société."

Anaïs, 15 ans, souhaite transmettre son nouveau savoir à ses amis. Photo DR/S.Ma

Et du côté des élèves, que pense-t-on de ce diplôme ? "C'était très intéressant. On est désormais capable de sauver des vies et ça, c'est très important" se satisfait Anaïs, 15 ans qui promet de transmettre son tout nouveau savoir à des amis dont la PLS (position latérale de sécurité, pour les moins initiés) "lorsqu'une personne a un malaise et qu'elle est encore consciente, il faut la mettre sur le côté pour ne pas qu'elle s'étouffe si jamais elle vomit." La leçon est bien retenue.

Dorian, 14 ans, a lui eu plus de mal avec cette formation. "Je l'ai faite parce qu'elle était obligatoire. Mais je ne veux pas être secouriste donc je ne vois pas trop ce que ça m'apportera, sauf si bien sûr je dois un jour aider quelqu'un dans la rue."

Pour les élèves qui contrairement à Dorian, souhaiteraient exercer un métier lié à la surveillance et au sauvetage, ce diplôme est nécessaire.

Avis aux chefs d'établissement gardois, si cette initiative vous donnent des idées, n'hésitez pas à contacter le Comité départemental du Gard de la Fédération Française de sauvetage et du secourisme au 04 66 29 03 03.

1 commentaire sur “COLLÈGE LA SALLE À NÎMES : Les élèves de troisième fins prêts à sauver des vies”

  1. hellow

    j ai lut sur l article d en haut c estbien que il font sa le secouriste mais c est dommage quand j y etais dans ce college nous en avais pas tou sa , j aurais quand j etais eleve o college de la salle avoir des cours de secouriste , donc pour ma part je trouve que sa bien evoluer ce college mais c est dommage que les ancien eleves nont pas eu sa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité