A la uneActualité générale.ActualitésEconomie

NÎMES : La « voie royale de l’apprentissage » étudiée, ce matin, par les chefs d’entreprises

Henry Brin s'exprime devant des chefs d'entreprises et acteurs institutionels. A sa gauche, Denis Cambon, président d'un CFA à Méjannes les Alès
Henry Brin s'exprime devant des chefs d'entreprises et acteurs institutionnels. A sa gauche, Denis Cambon, président d'un CFA à Méjannes les Alès

Petit-déjeuner pluvieux, petit-déjeuner studieux. Cette formule correspondrait bien à la réunion qui s'est tenue ce matin au restaurant l'ADN à Nîmes, face au stade des Costières. A l'extérieur, une pluie abondante rebondit sur les voitures et rend les automobilistes d'humeur maussade. A l'intérieur du restaurant, l'ambiance est beaucoup plus chaleureuse. Josiane Rosier, la présidente de la CGPME du Gard, accueille ses convives et présente, au micro, devant une trentaine de personnes, Henry Brin, le 1er vice président de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat du Gard. L'homme, inspiré par le thème de la réunion "les valeurs de l'apprentissage pour les entreprises", se lance :"L'apprentissage, je le rappelle, concerne les métiers manuels mais aussi des ingénieurs. On forme également des jeunes dans les métiers du tourisme, dans les métiers de service. L'apprentissage représente 40 % du budget de la chambre des métiers", conclut-il avant de passer la parole à Denis Cambon, le directeur d'un CFA à Méjannes les Alès.

Barbe blanche épaisse, cheveux mi-longs poivre et sel, Denis Cambon évoque son CFA :"On est spécialisé dans le bâtiment. En 5 ans, on est passé de 150 apprentis à 370. Notre objectif est d'atteindre les 600 ! Chez nous, on trouve des CAP de maçon, de carreleur, de peintre... J'en profite aussi pour lancer un appel aux entreprises qui seraient intéressées par des jeunes apprentis. On organise un job-dating entre les apprentis et les entreprises pour qu'ils prennent un premier contact. Ça s'appelle "Je recrute mon apprenti" et ce sera le 10 juillet prochain au CFA de Méjannes les Alès." Retrouvez plus d'informations sur le site : http://www.cfabtp30.fr/sd/

Henry Douais, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Nîmes, conclut ce 80ème petit-déjeuner de la CGPME du Gard. "L'apprentissage était dévalorisé il y a 30 ans. Aujourd'hui, cette image a bien changé. L'apprentissage c'est la voie royale. Vous vous rendez compte, 80% des apprentis sont embauchés dans leurs entreprises !". En cette période où il est compliqué de trouver un travail, le chiffre est effectivement impressionnant. Henry Brin rebondit :"Aujourd'hui, l'apprentissage c'est l'assurance de trouver un travail. Pour les chefs d'entreprise, c'est l'occasion de transmettre un savoir-faire". C'est sur cette note pleine d'espoir que s'achève la réunion. Les participants prennent un dernier café au zinc avant d'affronter la pluie qui ne semble pas disposée à laisser du répit aux Nîmois.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité