A la uneUzès-Pont-Bagnols

CARTE POSTALE : Saint-Maximin, un charme envoûtant

A quelques kilomètres d’Uzès, Saint-Maximin et ses 600 âmes, flotte au beau milieu de la garrigue, du haut de ses 115 mètres d’altitude. Ce petit village traditionnel, riche d’une nature débordante de vignes, d’oliviers et de chênes truffiers, mérite incontestablement le détour. Dominant la vallée de l’Alzon, ce village ancien, construit autour d’un château (qu’il n’est hélas pas possible de visiter, celui-ci appartenant à un particulier) dans lequel séjourna Jean Racine en 1661, invite à la découverte de ses étroites ruelles.

L'église Saint-Blaise domine le village

Au centre de Saint-Maximin, le curieux peut stationner sa voiture au pied de l’église Saint-Blaise, construite au XIème siècle, qui impose son architecture. Le touriste peut alors flâner dans les rues de la commune, s’émerveiller devant l’ensemble des ruelles, des maisons en pierres apparentes et de la végétation qui s’invite sur les maisons. Il peut prendre le temps, si le cœur lui en dit, de s’arrêter dans une très belle galerie dédiée aux métiers d’art. Des expositions de bijoux, de poteries, de fer forgé, le fruit du travail d’une dizaine d’artistes locaux, sont régulièrement présentées au public.

Le restaurant l'Estanquet, ouvert du mardi soir au dimanche, est le seul restaurant situé dans le centre du village

Face à la galerie, quand l’appétit pointe le bout de son nez, on peut faire une halte à l’Estanquet, charmant petit restaurant avec une terrasse qui offre une vue imprenable sur l’église Saint-Blaise. Les propriétaires de l’établissement, Dominique et Frédérique, lui en salle, elle en cuisine, proposent midi et soir des menus entrée, plat, dessert à 27,50 euros. A la carte, il est possible de manger une grande salade à 15 euros, un tartare de bœuf, un thon à la plancha…

Saint-Maximin - qui double sa population en été - est enfin très apprécié des randonneurs qui profitent du calme de l’endroit pour faire une pause. Ils repartent ensuite se perdre dans les magnifiques chemins qu’offre cette superbe vallée. Et ils ont bien raison.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité